Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pâques : le pape François favorable à une date commune pour tous les chrétiens

© Public Domain
Partager

Devant des prêtres venus du monde entier, le pape François a exprimé sa volonté de voir les croyants catholiques et orthodoxes fêter la Résurrection du Christ le même jour.

Pourrait-on voir les orthodoxes et les catholiques romains fêter ensemble la Résurrection du Christ ? C'est maintenant plus que probable : le pape François vient en effet de déclarer être favorable à une date unique pour Pâques devant un millier de prêtres membres du renouveau charismatique.

Depuis le Concile Vatican II notamment, l'Église catholique romaine manifeste un vif intérêt pour la détermination d'une date commune. Le Saint-Père relance ainsi un vœu exprimé par Paul VI. Dans l'une de ses lettres du 26 mars 1975 destinée au patriarche œcuménique Dimitrios Ier, l'ancien Pape avait en effet mentionné les raisons d'une telle demande : "Sa résurrection est le fondement même de notre foi, cette foi qui est mise en question par tant de gens. (…) Forts de cette conviction et confiants dans le pouvoir du Christ ressuscité et de son Esprit, nous exprimons l'espoir qu'en célébrant ce mystère suprême d'un même cœur et d'une même voix, nous pourrons rendre gloire à Dieu, Père de notre Seigneur Jésus-Christ", avait-il alors proposé. 

"Quand ressuscite ton Christ ?"

Reste encore à s'entendre sur le jour à définir : le pape François a évoqué la possibilité du "deuxième dimanche d’avril" comme date commune. Mais début mai 2015, le patriarche copte-orthodoxe Tawadros II s'est dit quant à lui plutôt favorable à une célébration de la Résurrection du Christ "le troisième dimanche d’avril". "Quand ressuscite ton Christ ? Le mien, c’est la semaine prochaine !", a déclaré avec humour le Saint-Père samedi dernier, illustrant par là un réel problème dans certaines régions du monde. En effet, définir une seule et même date pourrait répondre à un besoin exprimé dans certaines régions d'Afrique du Nord et du Proche-Orient, où différentes communautés chrétiennes fixent le jour de Pâques suivant le calendrier julien ou selon le calendrier grégorien.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]