Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 juillet |
Bienheureuse Eugénie Joubert
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Vincent Lambert : la réaction de deux évêques rémois

Vincent Lambert

Capture d'écran / Youtube

aleteia - publié le 12/06/15

À la suite de la décision de la CEDH, confirmant l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation de Vincent Lambert, Mgr Thierry Jordan, archevêque de Reims, et Mgr Bruno Feillet, évêque auxiliaire, réagissent.

Le 5 juin dernier, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), a conclu "par 12 voix contre 5, qu’il n’y aurait pas violation de l’article 2 de la Convention européenne des droits de l’homme, régissant le droit à la vie, en cas de mise en œuvre de la décision du Conseil d’État autorisant l’arrêt des soins" de Vincent Lambert. Ce patient tétraplégique est maintenu en vie grâce à une alimentation et une hydratation artificielles depuis sept ans.

Pour les deux évêques, des questions éthiques essentielles demeurent sans réponse à la suite de cet arrêt. Selon eux, Monsieur Lambert est "une personne polyhandicapée en état de conscience minimale" et n’est donc, "strictement parlant, ni malade, ni en fin de vie". Dans ce cas, le fait de continuer de nourrir une personne qui ne peut plus s’alimenter par elle-même peut-il être assimilé à de l’acharnement thérapeutique, alors qu’elle ne reçoit pas, à proprement parler, de soins thérapeutiques ? "Arrêter volontairement l’alimentation et l’hydratation, même de manière progressive et indolore, ne peut se faire que dans la perspective de faire mourir. On peut donc légitimement se demander s’il ne s’agit pas d’une forme, consciente ou inconsciente, d’euthanasie", estiment les auteurs de cette réflexion. Lire la suite sur InfoCatho.be

Tags:
Vincent Lambert
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement