Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 23 janvier |
Saint Ildefonse de Tolède
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

VIDÉO. Le témoignage unique d’un des fils spirituels de Padre Pio

PADRE PIO

Public Domain

Arthur Herlin - publié le 12/06/15 - mis à jour le 22/09/21

Dans une archive vidéo, le père Jean Derobert témoigne de la formidable relation qu'il a vécue avec saint Padre Pio. Un récit poignant, par un témoin privilégié.

« Mon père spirituel tendrement aimé… » C’est par ces mots que le père Jean Derobert entame le récit étonnant de sa rencontre avec Padre Pio, en 1955 alors qu’il n’était encore qu’un jeune séminariste : « Je dois avouer que j’avais une certaine appréhension de le rencontrer, confie-t-il, à cause de ce que j’avais appris sur lui : sa lecture des consciences, sa divination… ». Il est vrai que depuis 1918, année de l’apparition des stigmates sur son corps, Padre Pio est connu pour ses nombreux charismes, tous plus impressionnants les uns que les autres.

« Son visage tendu vers un au-delà que lui seul voyait »

Le père Derobert va d’ailleurs en être largement témoin et ce, dès les premiers instants de leur longue relation. Un capucin proche du Padre lui désigne Jean Derobert : « C’est un prêtre français qui voudrait vous voir ». Ce à quoi Padre Pio répond, sans même le regarder : « Non, pas prêtre. Séminariste seulement ». De quoi ravaler l’orgueil du jeune homme qui se met aussitôt à genoux. « Comme s’il avait attendu ce moment », le saint s’avance et le sert contre lui. « J’ai senti ce parfum, je ne savais pas que c’était son sang, témoigne-t-il. Et j’ai senti-là une déflagration électrique, quelque chose de fantastique et phénoménal ! Je ne connaissais pas ce phénomène, plusieurs fois je l’ai éprouvé. » Ce n’est pas la seule expérience qui aura fasciné le jeune homme, le plus édifiant étant sans doute l’aura que le padre dégageait lorsqu’il priait : « J’ai été attiré de suite par l’expression étrange de son visage, tendu vers un au-delà que lui seul voyait ».

« On avait la gorge serrée, c’est évident ! » 

Au cours de la célébration de l’Eucharistie, le père Derobert, tout proche du capucin, pouvait même l’observer parlant avec une entité, tout en écartant le démon de l’autel pendant la consacration : « On avait la gorge serrée, c’est évident ! », s’exclame-t-il. Une rencontre littéralement époustouflante qui va entraîner Jean Derobert dans une relation privilégiée avec Padre Pio jusqu’à devenir son fils spirituel. Le religieux français est parti rejoindre son « père spirituel tendrement aimé » en mai 2013, quelques années après avoir livré l’intégralité de son témoignage dans un livre exceptionnel intituléPadre Pio, transparent de Dieu(Hovine, 1987).

Tags:
Padre PiotémoignageVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement