Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’ultime mise en garde de Saroumane : « N’imaginez même pas faire affaire avec le diable »

Colin Campbell-cc
Partager

Christopher Lee, décédé ce dimanche 7 juin, ajoutait : « Je vous préviens tous : jamais, jamais, jamais. Vous ne perdrez pas seulement votre esprit, mais votre âme ».

Sir Christopher Lee s’est éteint il ya quelques jours, à Londres (Grande-Bretagne), à l’âge de 93 ans. Au cours de ses près de 70 ans de carrière, il aura marqué l’histoire du cinéma en interprétant tellement de rôles de méchants que sa notice nécrologique dans le New York Times fait référence à lui, en plaisantant bien sûr, comme "The evil incarnate", le "mal incarné". 

L’acteur britannique a été le magicien Saroumane dans Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit, signés Peter Jackson, et le comte Dooku dans Star Wars. Et aussi le comte Dracula, le monstre de Frankenstein, une momie, Raspoutine, Scaramanga, le docteur Fu Manchu et un officier nazi. Un de ses nombreux films est adapté du roman de Bram Stoker : Les rites sataniques de Dracula

On aurait pu penser qu’il possédait une énorme bibliothèque d’ouvrages occultes. Mais en fait il n’en était rien : lors d’une conférence donnée en 2011 à l’University College de Dublin, il avait alors confié ne posséder que quelques livres sur le sujet. Il avait également affirmé n’avoir jamais été impliqué dans l’occulte. Il était même allé plus loin en mettant en garde des étudiants se revendiquant satanistes et férus de magie noire :  "Je vous préviens tous : jamais, jamais, jamais, avait exhorté l’acteur. Vous n’y perdriez pas seulement votre esprit, mais aussi votre âme".

Adapté de l’anglais par Élisabeth de Lavigne

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]