Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 08 mai |
Saint Aimé Ronconi
home iconÉglise
line break icon

Le Cœur de Jésus, point de jonction de la Terre et du Ciel

© Monique Dinkel

Jacques Gauthier - Le blogue de Jacques Gauthier - Publié le 12/06/15

La Solennité du Sacré-Cœur de Jésus nous ramène au corps supplicié de Jésus transpercé par la lance d’un soldat. "Il en sortit du sang et de l’eau", source vive d’où sont nés les sacrements de l’Église.

Créés à l'image de Dieu, nous désirons par-dessus tout aimer et être aimés. Pour saint Augustin, notre cœur n’est pleinement satisfait que lorsqu’il repose en Dieu. Pas étonnant que la dévotion au Cœur de Jésus, comme expression de sa miséricorde, se soit répandue dans l’Église.

C’est la vie même du Verbe de Dieu qui bat dans le cœur de Jésus. Il est le bon berger qui donne sa vie pour ses brebis, qui les guide "par des liens d’amour" et les traite "comme un nourrisson qu’on soulève tout contre sa joue" (Osée 11, 4). La prière contemplative et silencieuse, appelée aussi oraison, saisit les battements de ce divin Cœur par l’Esprit Saint qui crée en nous un cœur pur.

Révélation du Cœur de Jésus

Le cœur, symbole de l’amour, exprime le centre intime de la personne, son mystère sacré. Jésus va révéler son Cœur à une jeune visitandine de Paray-le-Monial, Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690). En juin 1675, au moment où elle adore le Saint-Sacrement, Jésus lui dit : "Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour".

La manifestation de cet amour divin qui s’abaisse s'appelle "miséricorde". Jésus demande que le vendredi suivant l’octave de la fête du Saint-Sacrement soit dédié à honorer son Cœur. Sa messagère va s’employer à l’instauration de cette fête publique. Puis va naître la pratique des premiers vendredis du mois et de l’heure sainte, suite à une confidence de Jésus : "J’ai soif, mais d’une soif si ardente d’être aimé des hommes au saint Sacrement, que cette soif me consomme ; et je ne trouve personne qui s’efforce, selon mon désir, pour me désaltérer, en rendant quelque retour à mon amour".

N’entendons pas cette plainte de Jésus comme l’expression d’un Dieu manipulateur qui jouerait la victime pour nous obliger à L’aimer. Notre foi serait alors infantile. Il n’y a pas ici de chantage affectif, mais le cri d’un Dieu amoureux des hommes qui a soif d’aimer et d’être aimé. "L’Amour n’est pas aimé", disait en son temps François d’Assise. "Jésus a soif de nous", répétait Mère Teresa. Lire la suite sur le blogue de Jacques Gauthier

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
TEENAGERS, LOVE, PARK
Edifa
Comment distinguer le flirt de l’amour vrai ?
3
WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg
Agnès Pinard Legry
Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques
4
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
5
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
6
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
7
Mathilde de Robien
Une émotion, une astuce de saint : accueillir la tristesse avec T...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement