Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 20 avril |
Sainte Agnès de Montepulciano
home iconÉglise
line break icon

Évangile de dimanche : Ceci est mon corps, ceci est mon sang

JEFFREY BRUNO/ALETEIA

messe-hosties

aleteia - Publié le 06/06/15

Un sacrifice nouveau pour une Alliance nouvelle

Pourtant, c’est clair, Jésus, Lui, donne à sa mort le sens d’un sacrifice, le sacrifice de l’Alliance nouvelle : mais en donnant désormais un tout autre sens au mot "sacrifice". Là, Il est dans la droite ligne du prophète Osée qui avait bien dit (mais on ne l’avait pas encore suffisamment compris) : "C’est la miséricorde que je veux et non les sacrifices, la connaissance de Dieu et non les holocaustes" (Os 6, 6). À bien comprendre Osée, le vrai sens du mot "sacrifier" (sacrum facere, en latin, faire sacré) c’est tout simplement connaître Dieu et Lui ressembler en faisant œuvre de miséricorde ; les deux vont ensemble, c’est clair. Jésus est venu nous montrer jusqu’où va cette miséricorde de Dieu : elle va jusqu’à pardonner à ceux qui tuent le maître de la Vie. Désormais, ceux qui veulent bien regarder vers le crucifié, et y reconnaître le vrai visage de Dieu, sont frères du Christ : ils connaissent, tel qu’Il est vraiment, le Dieu de tendresse et de pitié, et, à leur tour, ils peuvent vivre, dans la tendresse et la pitié. Finalement, c’est cela, être des hommes libres. Parce que nos pires chaînes sont celles que nous dressons entre nous.

Voilà la Vie nouvelle à laquelle nous sommes invités et qui est symbolisée par le pain sans levain, le pain azyme : c’est la raison pour laquelle notre Église est restée fermement attachée à la tradition des pains azymes pour fabriquer les hosties ; quand Jésus a dit : "Ceci est mon Corps", Il avait entre les mains un morceau de pain sans levain, une "matsah" : Il annonçait ainsi une nouvelle manière d’être homme, pure, c’est-à-dire libre. Il nous invitait, comme dit la lettre aux Éphésiens, à "revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu, dans la justice et la sainteté qui viennent de la vérité" (Ep 4, 24).

Dans ce sens-là, Jésus peut bien être comparé à l’agneau pascal : non pas qu’Il serait une victime égorgée pour plaire à Dieu, mais parce que le sang de l’agneau pascal signait l’Alliance entre le Dieu libérateur et son peuple ; le nouvel Agneau pascal, parce qu’Il dévoile e
nfin aux yeux des hommes le vrai Visage de Dieu qui libère les hommes de toutes leurs fausses images de Dieu et alors l’Alliance est possible. C’est parce qu’Il est en Lui-même l’incarnation de l’Alliance qu’Il peut vivre tous ces événements en homme libre : "Ma vie, on ne me la prend pas, c’est moi qui la donne".

L’acceptation libre, volontaire de sa mort, est bien le summum de la liberté ; Il en a la force parce que, pas un instant, Il ne doute de son Père. C’est sur ce chemin-là qu’Il nous entraîne. Désormais, pour participer au "bonheur qui vient" (deuxième lecture), nous accomplissons ce que Jésus nous a dit de faire "en mémoire de Lui". Ce "bonheur qui vient", c’est l’humanité enfin rassemblée dans l’amour autour de Lui au point de ne faire qu’un seul Corps ; pour être en union avec Dieu, il nous suffit désormais d’être en communion avec Jésus-Christ.

Marie-Noëlle Thabut (L’intelligence des Écritures – Éditions Artège)

  • 1
  • 2
Tags:
christDimancheeucharistiefêtes
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
2
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
3
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
4
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
5
WEB2-LES-FRANGINES-YOUTUBE.jpg
Bérengère Dommaigné
« En quelques secondes, tu fais pleurer le monde », Les Frangines...
6
WEB2-FILM-QUEST-CE-QU-ON-A-FAIT-AU-BON-DIEU-CHRISTIAN-CLAVIER-IMDB.jpg
La rédaction d'Aleteia
Catho, chanteur et Berrichon ? Participez au prochain film de Chr...
7
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement