Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Rome : Le pape François rencontre des enfants de détenues

© DR
Partager

Pour la troisième année consécutive, la petite gare du Vatican a accueilli samedi 30 mai un "train des enfants", dans lequel avaient pris place des fils et filles de détenues.

Le convoi, spécialement affrété par les chemins de fer italiens, a effectué le trajet Bari-Rome avec à son bord 200 petits voyageurs, fils et filles de détenues, accompagnés de membres de leurs familles, d’associations humanitaires, d’animateurs et éducateurs ainsi que d’un groupe d’aumôniers de prison. Certains de ces enfants sont nés en prison ; puis à l’âge de 3 ans, ils ont été confiés à leurs grands-parents, ou à d’autres membres de leur famille ou encore à des structures d’accueil.

Cette année, le thème choisi pour cette rencontre était l’envol, l’idée étant d’offrir à ces enfants une journée pour s’évader de leur réalité par l’imagination. Peu après leur arrivée, les jeunes passagers, brandissant des cerfs-volants colorés, ont pu rencontrer le pape François dans la salle Paul VI. "Ne cessez jamais de rêver", leur a dit le Saint-Père en dialoguant avec eux dans un jeu de questions-réponses. "Les rêves vous permettent de vous envoler. Ils ouvrent les portes du bonheur. Ceux qui sont incapables de rêver sont malheureux", a encore ajouté le pape François. Les enfants lui ont offert des bracelets réalisés par des femmes détenues.

À la fin de la rencontre, alors que le Souverain Pontife s’éloignait, tous ont crié en chœur "amnistie, amnistie". Les Années Saintes, fait-on valoir, sont souvent accompagnées de demandes d’amnistie pour les prisonniers. Or, un jubilé de la Miséricorde a justement été convoqué par le pape François, à partir du 8 décembre. Le train des enfants a reçu cette année le soutien du Département de l’Administration pénitentiaire du ministère de la Justice italien. L’initiative précédente avait concerné des enfants de Naples confrontés à des problèmes de scolarisation. 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.