Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Marseille : Poignardé en sauvant une jeune fille, un passant devient un héros

© Facebook
Partager

Poignardé alors qu’il tentait de la protéger, Lamjed Chakroune est devenu un "héros ordinaire".

Il y a quelques jours de cela, Lamjed Chakroune, un Tunisien de 26 ans, voit qu’une jeune marseillaise qui prend régulièrement le bus avec lui est interpellée par deux passants. Ils lui demandent des cigarettes et du cannabis, puis se montrent de plus en plus insistants, coinçant leur victime. Lorsque l’un des agresseurs parle de "taillader la jeune fille au couteau", il décide d’intervenir.

Scène de bataille de rue

Le jeune homme pousse alors, sans le frapper, l’un des deux assaillants, qui tombe au sol. Les agresseurs sortent alors des couteaux de leurs sacs et attaquent le jeune homme, qui tente de leur échapper et se défend avec une chaise… Lamjed reçoit un coup au torse et un autre à l’épaule, "tout cela sous le regard d’une vingtaine de personnes qui ne sont pas intervenues", constate-t-il amèrement. Le jeune héros a été transporté à l’hôpital de la Timone dans un état critique. "Ma famille, notamment en Tunisie, m’a engueulé d’avoir pris autant de risques, et la jeune fille que j’ai défendue s’est excusée, mais elle n’y est pour rien et je ne regrette rien. Je me serais senti coupable de ne pas avoir réagi…" Yves Moraine, le maire des 6et 8e arrondissements de la ville, tient à ce que le jeune homme obtienne la médaille d’honneur, et sollicite Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille, pour que cela se fasse le plus rapidement possible.

Deux suspects arrêtés

Un équipage de la Brigade anticriminalité s’est saisi de deux individus soupçonnés d’être les auteurs de l’agression. Marocains tous les deux, ils ont confié être arrivés il y a une semaine en France, via l’Espagne. Bien qu’ils nient l’agression, ils ont été écroués et une information judiciaire a été ouverte. Pour justifier la présence, parmi leurs effets, de deux grands couteaux, ils ont expliqué que c’est parce que Marseille est une ville dangereuse qu’ils étaient ainsi munis d’armes blanches…

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]