Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 15 octobre |
Sainte Thérèse d'Avila
Aleteia logo
home iconPolitique
line break icon

Éducation nationale : la bourse au mérite rétablie mais divisée par deux

© Mathieu Génon

Arthur Herlin - Publié le 31/05/15

Une fois de plus, les lycéens et lycéennes les plus méritants ont de quoi s'inquiéter. Après avoir tenté de supprimer la bourse au mérite, le ministère de l'Éducation nationale veut diviser son montant par deux.

Voilà une nouvelle mesure qui va à nouveau faire bondir les partisans de la méritocratie : la bourse au mérite, décernée aux bacheliers boursiers mention "très bien", va passer de 1 800 à 900 euros. Cet arrêté publié au Journal officiel sera effectif dès la session du baccalauréat 2015. Seuls les étudiants boursiers déjà inscrits en 2014-2015 toucheront 1 800 euros. Active depuis 1998, cette bourse concerne plus de 7 000 étudiants. L’État qui a dépensé plus de 42 millions d’euros pour soutenir les bénéficiaires de cette aide en 2013, espère ainsi faire une petite économie de 21 millions d'euros.

Une suppression progressive cette fois ?

Le ministère de l'Éducation avait déjà tenté de supprimer intégralement la bourse au mérite avant de devoir la rétablir en février, sur demande du Conseil d'État. La plus haute juridiction administrative de France avait en effet émis un "doute sérieux sur la légalité" de cette suppression. Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Éducation nationale avait alors affirmé que la suppression de ce système aurait pour effet d'augmenter le nombre de boursiers et donc d'assurer "la réussite du plus grand nombre".

L'année dernière, le collectif Touche pas à ma bourse, je la mérite, avait lancé une pétition qui avait recueilli plus de 10 000 signatures, ce qui avait contribué à faire reculer le gouvernement. Une fois de plus, l'association monte au créneau pour empêcher ce qu'ils considèrent être une "nouvelle tentative de suppression progressive de l’aide financière accordée aux jeunes les plus méritants" : dès l'annonce de cette coupe, le collectif a créé une nouvelle pétition en ligne

Tags:
Éducationnajat vallaud belkacemVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Wedding dresses collection Laure de Sagazan 2022
Marzena Devoud
Robes de mariée : les tendances de l’année 2022
2
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
3
Agnès Pinard Legry
Mgr de Moulins-Beaufort et Gérald Darmanin, deux lectures du secr...
4
Agnès Pinard Legry
La « démission collective des évêques » est-elle envisageable ?
5
Pope-Francis-Mgr-Giovanni-Ravelli-Antoine-Mekary-Aleteia
Agnès Pinard Legry
La silhouette qui va maintenant accompagner le Pape tous les jour...
6
Agnès Pinard Legry
Y a-t-il eu plus d’abus sexuels dans l’Église que dans le reste d...
7
confession
Mgr Bruno Valentin
Et si le rapport Sauvé nous aidait à mieux confesser ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement