Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Israël : Grande manifestation des écoles chrétiennes

Johnk85
Partager

Le Bureau des écoles chrétiennes en Israël dénonce la politique discriminatoire du gouvernement envers des écoles chrétiennes israéliennes et les 30 000 élèves, chrétiens et non chrétiens, qu’elles accueillent.

Le Bureau des écoles chrétiennes en Israël a organisé ce mercredi 27 mai une manifestation sans précédent auprès du siège du ministère de l’Éducation à Jérusalem. "Un rassemblement pour protester contre la politique discriminatoire du gouvernement israélien à l’encontre des écoles chrétiennes du pays", peut-on lire sur le site internet du Patriarcat latin de Jérusalem.

Les écoles chrétiennes du pays scolarisent plus de 30 000 élèves, presque uniformément répartis entre chrétiens et non-chrétiens. La plupart de ces écoles ont commencé leur activité des années avant la création de l’État d’Israël. Elles ont été construites et développées grâce à des dons de l’étranger. Elles ont apporté et continuent à apporter à la communauté arabe en général une éducation de qualité, comme le montrent les bons résultats des écoles chrétiennes.

Un appel à subventionner entièrement les écoles chrétiennes

Ces écoles, indique le Bureau des écoles chrétiennes, appartiennent à la classification des écoles "reconnue mais non publiques" au ministère de l’Éducation et reçoivent un financement partiel du ministère. Le reste de leur financement, précise-t-il, provient des frais de scolarité à la charge des parents. Et depuis des années, le ministère de l’Éducation s’efforce de réduire leur budget (45% ces dix dernières années).

Les écoles chrétiennes ont donc été contraintes d’augmenter les frais à la charge des parents ce qui constitue un lourd fardeau, surtout pour les parents du secteur arabe, où le revenu moyen de la famille est très souvent inférieur à la moyenne nationale. Les manifestants entendent donc exiger du ministère de l’Éducation qu’il subventionne entièrement les écoles chrétiennes, tout comme les autres réseaux d’enseignement, et qu’il allège ainsi le fardeau pesant sur les épaules des parents, annulant la nécessité pour eux de payer les frais de scolarité.