Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 16 septembre |
Saints Corneille et Cyprien
home iconActualités
line break icon

OPINION. Mariage gay : après son « mea culpa », l’Église d’Irlande doit rebondir

© PAUL FAITH / AFP

IRELAND-GAY-MARRIAGE-VOTE A supporter holds a sign reading 'Thank You - You're All Invited to the Wedding' as he celebrates outside Dublin Castle following the result of the same-sex marriage referendum in Dublin on May 23, 2015. Ireland on Saturday became the first country in the world to approve gay marriage by popular vote as crowds cheered in Dublin in a spectacular setback for the once all-powerful Catholic Church. AFP PHOTO / PAUL FAITH

Philippe Oswald - Publié le 27/05/15

Face aux 62% de "yes" au mariage homosexuel dans "l’Île des saints", l'Église a devant elle une tâche énorme, a reconnu l'archevêque de Dublin.

Comment diable est-il possible que la très catholique Irlande soit le premier pays du monde à adopter le mariage homosexuel au suffrage universel ? Et pas de justesse : 62% de "oui", c‘est un plébiscite ! Hélas, l’histoire de la jeune République irlandaise peut l’expliquer : cléricalisme identitaire d’abord face aux Anglais protestants (comme au Québec jadis ou comme en Pologne, face aux communistes téléguidés par Moscou); puis, la liberté conquise, position dominante, abus d’autorité… jusqu’aux abus sexuels dans certains pensionnats ; enfin, choc avec le libéralisme débridé dans lequel l’Irlande a cru trouver sa prospérité en faisant de son territoire une tête de pont vers l’Europe (et un paradis fiscal, actuellement contesté) pour les mastodontes américains : Apple, Microsoft,  Google, Facebook, Twitter, Uber…  

Que de bouleversements en quelques décennies ! Ils se sont concrétisés, lors de ce référendum, par la rupture entre les jeunes citadins et leurs aînés ruraux. Mgr Diarmuid Martin, archevêque de Dublin, en a fait le constat en forme de "mea culpa" après le verdict des urnes.  

Interviewé par la chaîne irlandaise RTE News, le prélat a reconnu l’énorme perte d’influence de l’Église auprès des jeunes : "Je crois vraiment que l’Église a besoin de faire un examen de réalité, pour voir les choses qui vont bien, et pour voir les domaines dans lesquels nous avons vraiment besoin de nous arrêter et de demander : est-ce que nous nous sommes complètement éloignés des jeunes ?".

"Les produits de nos écoles catholiques"

C’est en effet chez les jeunes citadins, Dublin en tête, que la mobilisation en faveur du "oui" a  fait la différence dans ce pays qui compte tout de même encore 30% de pratiquants (contre 4,5% en France). Ce "oui" est "écrasant", a commenté l’archevêque en concédant que les personnes homosexuelles pouvaient le ressentir comme "quelque chose qui est en train d’enrichir leur mode de vie"… Face à cette "révolution sociale" en marche depuis longtemps, a-t-il poursuivi, "peut-être que dans l’Église les gens n’ont pas été assez au clair dans la compréhension de ce qui se passait". Il se pourrait bien, en effet, que les clercs aient manqué… de clarté.  Le fait est, a reconnu l’évêque, que "la plupart de ces jeunes gens qui ont voté "oui" sont les produits de nos écoles catholiques".

Que leur a-t-on donc enseigné dans ces écoles et universités catholiques sur un sujet aussi fondamental que l’identité sexuelle et les finalités du mariage ? Quel témoignage chrétien, quelle éducation et quelle instruction ont-ils reçus afin qu’ils puissent enraciner ces vérités dans leur vie ? Mgr Martin a poursuivi : "C’est très clair : ce référendum est une affirmation des vues de la jeunesse, donc l’Église a une tâche énorme face à cela pour trouver le langage, pour être capable de parler aux jeunes, de leur apporter son message, pas seulement sur ce sujet, mais en général. Nous ne pourrons pas amorcer un renouveau en restant simplement dans le déni" (Radio Vatican).

Des maîtres… et des témoins

Assurément, il faut retrouver un langage audible et ce n’est pas une mince affaire. Trouver le bon langage, a précisé Mgr Martin, "cela ne signifie pas que nous renonçons à notre enseignement sur les valeurs fondamentales du mariage et de la famille. Cela ne signifie pas non plus que nous creusons des tranchées. Mais nous devons trouver un nouveau langage, qui soit fondamentalement le nôtre, qui parle aux gens, qui soit compréhensible, qui soit apprécié par les autres".

C’est sans doute l’occasion de se souvenir de la célèbre phrase de Paul VI à l’ONU : "L’homme contemporain écoute plus volontiers les témoins que les maîtres. Ou s’il écoute les maîtres, c’est parce qu’ils sont des témoins". En l’occurrence, ce dont nos sociétés ont le plus besoin, c’est d’hommes et de femmes osant dire la vérité sur l’enjeu humain et social de l’amour humain.

  • 1
  • 2
Tags:
mariage homosexuel

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
3
Agnès Pinard Legry
Jessie, Jestonie et Jerson, trois frères ordonnés le même jour au...
4
WEB2-SAINTE MONIQUE-GODONG-FR560945A
Anne Bernet
Comment sainte Monique se libéra de son addiction à l’alcool
5
Soeur Nulla
Marzena Devoud
Le miracle qui va faire du cardinal Wyszynski un saint
6
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
7
WEB2-OBSEQUES-BELMONDO-000_9MK748.jpg
La rédaction d'Aleteia
Document : l’homélie des obsèques de Jean-Paul Belmondo
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement