Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 juillet |
Saint Ignace de Loyola
home iconÉglise
line break icon

Bénir des couples de même sexe : « Une décision consternante » pour les Évangéliques

Cindy Hughes

Philippe Oswald - Publié le 25/05/15

La décision de bénir des homosexuels civilement mariés prise par le synode de l’Église protestante unie est loin de faire l’unanimité chez les protestants. L'Église catholique rappelle pour sa part que le mariage est un sacrement.

Les médias qui ont chanté victoire après le vote massif des délégués synodaux de l’Église protestante unie en faveur de la bénédiction d’homosexuels civilement mariés (Aleteia), n’ont pas manqué d’opposer la "modernité" des protestants au "conservatisme" forcément "réactionnaire" de l’Église catholique. Ce vote n’est-il pas opportunément intervenu le 17 mai, Journée mondiale de lutte contre l’homophobie ?

"Une pratique condamnée sans équivoque par la Bible"

Mais ces mêmes médias ont oublié de préciser que l’EPUdF, qui regroupe luthériens et calvinistes, ne compte que 250 000 fidèles, au demeurant loin d’être tous d’accord avec la centaine de leurs délégués, sur environ 1,7 million de protestants français.Les Évangéliques, notamment, avec 400 000 pratiquants, constituent les trois quarts des protestants pratiquants réguliers en France. Et ils sont en pleine expansion, contrairement aux autres branches du protestantisme. Or, ils refusent catégoriquement toute possibilité de bénir les couples homosexuels par fidélité à la Parole de Dieu qui condamne très explicitement la pratique homosexuelle. "Il est inconcevable de prononcer une bénédiction quand les textes bibliques sont aussi flagrants", avait aussitôt réagi Daniel Liechti, le vice-président du Conseil national des évangéliques de France (Cnef) (La Croix).

Dans un communiqué ultérieur, le Conseil national des Évangéliques de France dénonce la "décision consternante" du synode de l’Église protestante unie. La critique du Cnef porte sur trois points : "Le premier d’entre eux, c’est de confondre le souci louable d’accueillir en Église les personnes homosexuelles avec la bénédiction d’une pratique condamnée sans équivoque par la Bible. C’est ensuite de faire de la bénédiction un simple accompagnement de la volonté des personnes demandeuses au lieu d’en faire une occasion pastorale de découverte, avec elles, de la volonté de Dieu. C’est enfin de promouvoir une grâce à bon marché bien éloignée de l’Évangile de Jésus-Christ et de ses exigences en matière d’éthique de vie". Une déclaration que pourrait reprendre quasiment mot pour mot l’Église catholique.

La porte ouverte à la confusion

Avec toutefois cette précision que, pour l’Église catholique, le mariage n’est pas seulement un contrat, comme pour les protestants, mais un sacrement, un signe efficace de la grâce divine, "et non une parole humaine qui vient s’appliquer sur une réalité" ainsi que l’a rappelé l’archevêque de Montpellier, Mgr Pierre-Marie Carré, après avoir assisté au Synode de l’Église protestante unie. "Dans son histoire, l’Église a toujours voulu éviter toute ambiguïté entre le mariage et ce qui pourrait y ressembler", a ajouté Mgr Carré.

Avec la bénédiction de telles unions, le risque de confusion avec le mariage est en effet maximal, comme l’explique à Radio Vatican, Xavier Lacroix, professeur de philosophie et de théologie morale à la faculté de théologie de l’Université catholique de Lyon, et membre du Comité consultatif national d’éthique. Il s’inquiète de voir des protestants tourner le dos ainsi à la Bible (auraient-ils oublié leur devise : "sola Scriptura" ?) pour se conformer à la pensée en vogue et à l’air du temps.

Tags:
benedictionCoupleprotestantisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
5
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
6
SCROVEGNI
Agnès Pinard Legry
Les splendides fresques de Giotto désormais au patrimoine mondial...
7
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement