Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 19 septembre |
Saint Janvier de Naples
home iconActualités
line break icon

Mgr Romero béatifié à San Salvador devant une foule immense

@DR

Radio Vatican - Publié le 24/05/15

La fête du Bienheureux Oscar Romero est fixée au 24 mars, jour de sa mort.

Oscar Arnulfo Romero y Galdamez est donc Bienheureux. Environ 200 000 personnes, parmi lesquelles de nombreux chefs d’État, ont participé samedi à San Salvador à la cérémonie de béatification de l’archevêque martyr, assassiné en haine de la foi le 24 mars 1980, pendant qu’il célébrait l’eucharistie. « Un homme de foi profonde et d’une espérance inébranlable », ainsi l’a défini le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, qui représentait le Pape François lors de cette cérémonie.

Une célébration interrompue dans le sang

La joie des centaines de milliers de fidèles réunis sur la place "Divino Salvador del Mundo", dans la capitale salvadorienne, était immense. Le postulateur de la cause de béatification, Mgr Vincenzo Paglia, qui est aussi le président du Conseil pontifical pour la famille, a rappelé publiquement la témoignage lumineux de l’archevêque martyr, tué pendant la célébration eucharistique par les escadrons de la mort liés au gouvernement militaire, parce qu’il dénonçait les violences du régime.
« Avec la messe d’aujourd’hui, a expliqué Mgr Paglia, s’accomplit cette célébration interrompue dans le sang », ainsi que celle des funérailles, également marquée par un massacre, lorsque l’armée avait ouvert le feu sur les fidèles. Rouge, couleur du martyre, l’estrade mise en place pour la cérémonie de béatification a accueilli parmi les reliques, à côté de la palme du martyre, la chemise céleste de Romero tachée de sang. Le message était clair : la mort n’a pas vaincu.
« Le sang de l’archevêque martyr, a rappelé le cardinal Amato, ce 24 mars 1980, s’est mêlé sur l’autel au sang rédempteur du Christ. Homme vertueux, bon prêtre, évêque sage, il aimait Jésus, Marie, l’Église, son peuple. » Son option pour les pauvres « n’était pas idéologique, mais évangélique ». Mgr Romero reste encore « une source de réconfort pour les délaissés et les marginalisés, a insisté le cardinal Amato, dans son homélie en espagnol.

Un symbole de paix, de concorde et de fraternité

Il a rappelé que le martyre de Romero n’a pas été un hasard, un simple concours de circonstances, mais bien le sommet d’un chemin spirituel. "Tu es tu, moi je ne suis rien. Avec ton tout et avec mon rien nous ferons beaucoup", écrivait-il, alors jeune séminariste, dans une prière conservée dans son journal, et citée par le cardinal Amato qui a rappelé le chemin qui, « de pasteur doux et presque timide l’a porté, à la suite de l’assassinat du jésuite Rutilio Grande, curé des paysans oppressés et marginalisés, à recevoir de l’Esprit Saint le don de la force, qui, l’a amené à s’engager de plus en plus explicitement dans la défense du peuple oppressé et des prêtres persécutés. » « Sa charité, a conclu le cardinal Amaro, s’étendait à ses persécuteurs et il leur prêchait la conversion au bien. Il n’était donc pas symbole de division, mais de paix, de concorde et de fraternité. »

Pour le Pape, "Mgr Romero est l’incarnation du bon pasteur"

« Monseigneur Romero, qui construisit la paix avec la force de l’amour, donna témoignage de la foi par sa vie livrée jusqu’à l’extrême ». Ce sont les mots que le Pape François écrit dans une lettre adressée à l’archevêque de San Salvador, Mgr José Luis Escobar Alas et président de la conférence épiscopale du Salvador. Le Pape a pris la plume à l’occasion de la béatification ce samedi à Salvador de Mgr Oscar Romero, archevêque de la capitale du San Salvador, assassiné alors qu’il célébrait la messe en 1980. Dans ce texte, il revient sur la figure du nouveau bienheureux et sur les enseignements que les catholiques et l’Eglise peuvent en tirer aujourd’hui.

  • 1
  • 2
  • 3

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
3
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
4
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
7
Matthew McConaughey
Dolors Massot
La rencontre qui a changé la vie du héros d’Interstellar
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement