Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 04 août |
Saint Jean-Marie Vianney
home iconÉglise
line break icon

Chine : Les catholiques tibétains résistent

© GREG BAKER / AFP

To go with AFP story China-Tibet-religion-Catholic,FEATURE by Sebastien Blanc<br /> This photo taken on March 18, 2015 shows a woman praying during a religious gathering at the Nidadang Catholic Church near Bingzhongluo, a Tibetan area in southwest China&#039;s Yunnan province. Catholicism was introduced to the region more than a hundred years ago by French missionaries. Despite decades of persecution and the closure of churches under communist leader Mao Zedong, Catholic Tibetans and other minorities have maintained strong religious beliefs. AFP PHOTO / Greg BAKER

Sylvain Dorient - Publié le 22/05/15

Au pays du dalaï-lama, malgré les persécutions, des catholiques demeurent fidèles à la foi transmise par les missionnaires français il y a près d’un siècle.

Le village de Baihanluo, accessible seulement à pied et à cheval, est l’un des rares sanctuaires du catholicisme au Tibet. Il a conservé son église de bois, avec son toit aux pans courbés, bâtie à la fin du XIXe siècle par des envoyés de la Société des missions étrangères de Paris (MEP). Les paroissiens du toit du monde ont conservé les grands arbres, les cloches de l’église et adopté les outils agricoles apportés par les missionnaires français. Ils se souviennent des paroles de l’enseignement d’un siècle de ces pères, malgré plus de 50 ans passés sans pasteur ni sacrements !

Athéisme d’État contre "fous de Dieu"

Le joug de la Chine communiste a frappé jusqu’à ce village des confins du pays. "C’était l’extrême Ouest de la Chine. En chinois, la rivière Nu était surnommée "la vallée de la mort". Un adage disait qu’il fallait vendre sa femme avant d’y partir, parce qu’on ne savait pas si l’on pourrait en revenir", explique à l’AFP Constantin de Slizewicz, auteur de l’ouvrage Les peuples oubliés du Tibet (Librairie Académique Perrin, 2007). 

En 1952, les 23 prêtres des MEP, et des missionnaires suisses de la congrégation du Grand-Saint-Bernard, sont torturés et expulsés du pays par les autorités communistes. Les religieux laissent sur place environ 5 000 catholiques tibétains qui expérimentent l’athéisme d’État du régime chinois. Les catéchistes sont envoyés au lagoai : le goulag chinois. Les objets et offices religieux sont interdits, les églises transformées en granges ou en écoles. Pourtant, assure le spécialiste, les Tibétains n’ont rien perdu de leur ferveur : "Le Tibétain est un "fou de Dieu" dont la vie est dédiée à sa foi. Ces Tibétains convertis au catholicisme ne l’ont pas fait à moitié".

Des Tibétains chantent "Frère Jacques"

Jusqu’à présent, les Tibétains continuaient à prier, à célébrer Pâques et Noël, remplaçant le boeuf et l’âne de la crèche par un yack et un mulet, et entretenant consciencieusement la tombe des missionnaires. Certains n’ont jamais oublié leur latin ou comment réciter "Frère Jacques", constate Sébastien Blanc pour l’AFP. Ils manquent de prêtres et d’argent pour accompagner le développement des paroisses. Selon une récente estimation, certainement optimiste, du père François, Han Sheng de son nom chinois, il y aurait 10 000 catholiques au Tibet. Incontestablement, la communauté est en expansion. Les paroissiens de Baihanluo souhaiteraient d’ailleurs agrandir leur église mais manquent de fonds pour y parvenir.

Les persécutions continuent

Pourtant, le temps des persécutions n’est pas fini, comme en témoigne l’association américaine China Aid. Elle cite le cas de Song Xinkuan, un chrétien de la province d’Henan, 11 chrétiens dont lui-même ont été arrêtés le 7 octobre 2011 puis relâchés par la police à Lhassa. Pendant leur détention de plus d’un mois, la police leur a signifié que "la religion chrétienne [était] non seulement illégale au Tibet, mais [constituait] un prétendu culte qui [sapait] l’unité ethnique et la stabilité sociale". 

Tags:
chineChrétiens
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : les processions mariales se tiendront-elles cett...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement