Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 06 mai |
Saint François de Laval
home iconCulture
line break icon

CINÉMA. Christina Noble, le combat d’une vie

DR / Saje

Christina Noble

La rédaction d'Aleteia - Publié le 21/05/15

Il vient de sortir sur les écrans. Découvrez le combat d'une femme, Christina Noble, pour sauver des milliers d’enfants.

Lorsqu’elle arrive au Vietnam – un pays qu’elle n’aurait même pas su situer sur une carte –, Christina ignore ce qu’elle vient y chercher. Guidée par une intuition, cette Irlandaise de caractère pressent qu’ici sa vie va changer. Ce sera bel et bien le cas, et c’est le parcours de vie de cette femme hors du commun, cette Irlandaise qui part vivre au Vietnam pour venir en aide aux enfants des rues, que retrace Stephen Bradley.

Se battre pour les autres

"La solitude, l’isolement et la violence institutionnelle au cours de ce qui aurait dû être les années les plus formatrices de ma vie n’ont pas aidé à les rendre inoubliables dans un sens positif", confie celle dont le film s’inspire. "J’ai été exposée dès mon plus jeune âge aux difficultés, à l’exclusion sociale, au manque d’éducation et de soins." "L’amour est une arme puissante. Quand on l’a on peut se battre pour les autres. J’ai donné aux enfants la chance et les choix que je n’ai jamais eus."

L’intuition du Vietnam

 Après avoir élevé seule ses enfants, Christina Noble quitte tout pour partir au Vietnam en 1989. Sa rencontre avec deux orphelines livrées à elles-mêmes va la renvoyer à son propre passé. Celui d’une gamine des quartiers déshérités de Dublin, qui, elle aussi, a connu la pauvreté, la violence, l’abandon… À son tour de tendre la main à ces fillettes, de leur rendre leur enfance. Et il y en aura bientôt des milliers, pour qui Christina va devenir "Mama Tina"… Deux ans plus tard, sa fondation, la Christina Noble Children’s Foundation, ouvre ses portes aux enfants les plus démunis d’Hô-Chi-Minh Ville. Elle écrit son autobiographie Enfant j’écris ton nom en 1994. En plus du Vietnam, Mama Tina mène des projets pour aider les enfants en Mongolie. Quelques années plus tard, plusieurs antennes de l’association ouvrent à travers le monde : l’Irlande, la Grande-Bretagne, Hong Kong, les États-Unis, l’Australie et la France. En 20 ans, ce sont plus de 600 000 enfants qui ont pu être secourus. L’association travaille dans quatre domaines : l’éducation et l’insertion professionnelle, l’hébergement, les soins médicaux et la lutte contre l’exploitation.

Un tournage à Saigon

"Je suis venu à Saigon début 2011 pendant la rédaction du scénario, explique le réalisateur du film Stephen Bradley. […] Je me suis assuré de rester éloigné des quartiers touristiques pour rester proche de l’expérience de Christina quand elle est arrivée. […] Les gens d’ici sont semblables aux Irlandais : ils ont un grand sens de l’humour, ils aiment s’amuser mais gardent leur sérieux en même temps. Ils sont profondément marqués par ce qu’ils appellent la "Guerre Américaine" et commencent seulement à se développer économiquement et socialement ; ils se projettent dans un nouveau monde. […] Il nous a fallu six mois pour obtenir la permission officielle de tourner le film. […] Toutefois, c’était un challenge sur plusieurs niveaux : travailler avec une équipe internationale, négocier le tournage autour des rues trépidantes d’Hô-Chi-Minh Ville et ses centaines de scooters, transposer le tout en 1989."

Qui est Christina Noble ?

Christina Noble est une Irlandaise, militante pour les droits de l’enfant. Née le 23 décembre 1944 à Dublin, elle grandit entourée de ses trois frères et sœurs, jusqu’à la mort de sa mère. Alors âgée de 10 ans, Christina est placée dans un orphelinat catholique, séparée de sa famille qu’elle croira morte. Elle s’échappe à l’âge de 16 ans, et se retrouve seule, à la rue, se réfugiant au Phoenix Park. Victime d’un viol, elle donne naissance à un enfant, qui lui sera retiré de force et confié à l’adoption. Christina fuit l’Irlande et s’installe à 18 ans à Birmingham où elle rencontre son futur époux, Mario Pistolas, avec lequel elle aura trois enfants : Helenia, Nicholas et Androula. Elle le quittera suite à des violences conjugales.

Christina Noble, de Stephen Bradley, avec Deirdre O’Kane, Sarah Greene, Brendan Coyle, Ruth Negga, Liam Cunningham. Au cinéma le 20 mai.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
2
WHATSAPP
Edifa
Joies et limites des groupes WhatsApp familiaux
3
POPE FRANCIS AUDIENCE
I.Media
Des sanctuaires du monde entier mobilisés pour le marathon de pri...
4
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
5
CHANTEURS ORTHODOXES
J-P Mauro
[Vidéo] : prolongez la joie de Pâques avec ce sublime chant ortho...
6
Jeanne Larghero
Être mère « selon l’esprit », les trois conseils de vie de Madele...
7
La rédaction d'Aleteia
Padre Pio : sa vie, ses miracles, ses souffrances, son héritage
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement