Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Pseudo-démocratie pour pseudo-éducation

French Interior Minister Manuel Valls – fr

© François GUILLOT / AFP

Erwan Le Morhedec - publié le 20/05/15

Alors que le décret d'application vient s'être publié au Journal officiel, le blogueur Koz revient sur la réforme du collège portée par un gouvernement qui semble nier tout principe démocratique.

« C’est un échec majeur : l’école française est devenue l’école la plus inégalitaire des pays développés. » Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement. « On se plaint du conservatisme des profs, de l’élitisme de pseudo intellectuels, pour détourner le regard des vrais malfaiteurs, les pédagogistes inamovibles de la rue de Grenelle et des commissions de toutes sortes. » Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Jacques Julliard, homme de gauche, de ceux dont nous manquons.

C’est bien la principale faute de Stéphane Le Foll et de l’ensemble du pouvoir actuel que de refuser de mettre ces deux faits en rapport. Notre système scolaire est en échec et il est entre les mains des mêmes personnes du même courant de la même idéologie appliquant les mêmes idées pour un même échec depuis de très longues années. Ce fonctionnement est devenu insupportable : comment pouvons continuer ainsi d’accepter que des réformes tombent d’en haut et s’empilent avec les années, sans bilan ni consultation véritable des professeurs qui les mettent en œuvre et qui voient passer sans cesse réformes des programmes et des méthodes, sans stabilité ni efficacité ? Pouvons-nous encore accepter que l’éducation, qui nous concerne tous, parce que nous sommes parents, que nous avons été enfants, qu’elle est à la base de tout et de l’avenir de notre pays, soit entre les mains de fonctionnaires inconnus et politiquement irresponsables, poursuivant leurs propres objectifs quelles que soient les alternances ?!

C’est un grave dysfonctionnement démocratique. À cette défaillance structurelle s’ajoute une faute immédiate : alors même que cette réforme a soulevé de graves objections émanant de tous milieux, de tous bords, de professeurs, d’intellectuels et au lendemain d’une journée de mobilisation, le gouvernement a publié le décret portant sur la réforme du collège ainsi que l’arrêté qui en précise les modalités.

C’est déjà un bras d’honneur institutionnel, mais on lit encore que le gouvernement se défend de tout passage en force, que son porte-parole (le même) affirme qu’il ne faut « pas opposer la publication du décret avec la nécessité du dialogue ». C’est prendre les Français pour des pseudo citoyens, ou des vrais cons. On ne publie pas les textes fixant une réforme pour en discuter ensuite : le pouvoir actuel, celui de Hollande, celui de Valls, témoigne une fois de plus de la brutalité de ses méthodes et de son refus d’écouter les oppositions légitimes. Il prend une fois encore le risque matamore de provoquer une bien compréhensible réaction de colère des enseignants comme des parents. Lire la suite sur le blog de Koz Toujours

Tags:
Éducation
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement