Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Le pape François à Mahmoud Abbas : « soyez un ange de paix »

aleteia
Partager

À la veille de la canonisation de deux religieuses palestiniennes, le Saint Père a salué le courage dans le processus de paix du président de l’Etat de Palestine.

Reprendre les négociations et prendre "des décisions courageuses" pour la paix, avec l’appui de la communauté internationale. Tel a été le voeu commun du pape François et du président de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas, lors d’un entretien d’une vingtaine de minutes qui s’est tenu ce samedi matin au Vatican. Le Pape aurait dit au président palestinien Mahmoud Abbas, selon un journaliste de l’AFP, "soyez un ange de paix".

Un accord entre le Vatican et l’Etat Palestinien

Au sujet de la signature d’un accord portant sur les droits de l’Eglise catholique dans les territoires, en négociations depuis 15 ans, le Pape a exprimé "sa grande satisfaction quant à l’accord intervenu sur le texte entre les parties concernant les aspects essentiels de la vie et de l’activité de l’Eglise catholique en Palestine. Il sera signé dans un avenir proche ".
C’est mercredi dernier qu’avait été annoncé la signature prochaine de ce document entre le Vatican et "l’Etat de Palestine", une formulation qui avait fait réagir tant la presse que les diplomates à travers le monde.

Comme pour le processus de paix avec Israël, un communiqué du Vatican souligne l’espoir que les négociations directes puissent reprendre entre les parties afin de trouver une solution juste et durable du conflit. À cette fin, poursuit le communiqué, "l’espoir demeure que, avec le soutien de la communauté internationale, Israéliens et Palestiniens prennent des décisions audacieuses avec détermination pour la paix ". Un rappel qui intervient alors même que le premier ministre israélien vient de présenter son nouveau gouvernement, où les représentants de la ligne dure de la colonisation occupent des postes clés.

Après son entretien avec le Pape, le président palestinien a également rencontré le cardinal secrétaire d’Etat Mgr Pietro Parolin, accompagné de Mgr. Paul Gallagher, Secrétaire pour les Relations avec les États. Le président Abbas doit assister dimanche matin à la canonisation de Mariam Bawardi (1846-1878), fondatrice à Bethléem du premier couvent carmélite de Palestine, et de Marie-Alphonsine Ghattas (1843-1927), à l’origine de la congrégation du Très Saint Rosaire de Jérusalem. Deux autres religieuses, une Française, Jeanne Emilie de Villeneuve (1811-1854), et une Italienne, Maria Cristina dell’Immacolata (1856-1906), doivent également être canonisées par François dimanche matin, lors d’une célébration sur la place Saint-Pierre.