Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 19 mai |
Saint Yves
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le pape Jean Paul II et le secret de Fatima

João Paulo II ar livre – fr

Vaticano

Père René-Luc - publié le 13/05/15

Le 13 mai 1981 le pape Jean Paul II tombe sous les balles place Saint-Pierre. Il aurait dû mourir mais comme il le dira plus tard : "Une main a tiré, une autre a guidé la balle" !

Cette autre main, c’est celle de la Vierge Marie. En effet, lorsque le Pape se réveille à l’hôpital, il fait le lien aussitôt : l’attentat a eu lieu le jour anniversaire de la première apparition de la Vierge aux voyants de Fatima. Il demande alors à ce qu’on lui apporte la troisième partie du secret que Sœur Lucie a écrit par obéissance à son évêque en 1944 et qui était gardé au Vatican depuis 1957. Jean XXIII et Paul VI l’avaient lu mais n’en avait pas révélé le contenu. Jean Paul II ne l’avait pas encore lu, et à l’hôpital, il découvre que la Vierge avait annoncé son assassinat.

Le Pape mettra en application ce que la Vierge demandait et qui n’avait pas été encore fait, à savoir, la consécration du monde à Marie le 7 juin 1981. Et il ira à Fatima consacrer de nouveau le monde à Marie le 13 mai 1982 en faisant fixer dans la couronne de la Vierge la balle qui avait traversée son corps. Quelques années plus tard, en 1989, le mur du communisme s’est effondré comme annoncé dans le secret.

Le 13 mai 2000, le pape Jean Paul II se rend à Fatima pour béatifier les deux voyants Francesco et Jacinthe. Il rencontre Sœur Lucie. Quelques jours plus tard, le cardinal Ratzinguer, alors préfet de la Congrégation pour la doctine de la foi, publie un document qui explique le contenu de ce troisième secret.

Tags:
FatimaPape Jean Paul IIVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement