Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le Pape appelle les gardes suisses à s’armer d’un évangile et d’un chapelet

© Mazur/catholicnews.org.uk
Partager

À la veille de la cérémonie de prestation de serment des nouvelles recrues, le Saint-Père a reçu les gardes suisses ce lundi matin, leur adressant un discours centré sur l’amitié particulière qui les unit au Pape.

À deux jours de la cérémonie solennelle de prestation de serment des nouvelles recrues, les gardes suisses ont été reçus par le pape François ce lundi matin. Le Saint-Père leur a adressé un discours centré sur l’amitié particulière qui unit les gardes suisses à la personne du Pape, une amitié fondée sur l’amour du Christ. « La Garde Suisse, a-t-il lancé, est le manifeste du Saint-Siège. Un garde suisse s’efforce réellement de suivre Jésus ; c’est un chrétien avec une foi authentique qui aime l’Église. Par sa gentillesse et ses compétences, il transmet aux pèlerins et aux personnes de passage l’amour qui jaillit de l’amitié avec le Christ. »

« Pour construire son Règne, a expliqué le pape François, le Christ a besoin de collaborateurs déterminés et courageux. Dans ses Exercices spirituels, saint Ignace de Loyola, qui avait été soldat dans sa jeunesse, affirme que le Christ demande à ses collaborateurs d’être prêts à peiner pendant la journée et à rester éveillés pendant la nuit pour participer à la victoire. Le Christ est le seul Roi. Il va de l’avant et ses amis le suivent. » Cet appel s’adresse aussi aux gardes suisses qui doivent assumer les préoccupations du Christ, apprendre jour après jour à sentir avec le Christ et avec l’Église. Enfin, le Souverain Pontife n’a pas manqué de remercier chaleureusement les gardes suisses en soulignant qu’il savait combien leur service peut être éprouvant. Et le Pape de leur déclarer : "ce que je dis à tout le monde, je vous le dis aussi : ayez toujours sur vous un petit Evangile à lire à chaque fois que vous avez un moment de calme."

32 nouvelles recrues vont prêter serment

La prestation de serment des 32 nouvelles recrues aura lieu comme chaque année le 6 mai, jour anniversaire du sacrifice héroïque des 147 gardes suisses qui ont sauvé la vie du Pape lors du Sac de Rome en 1527. Un concert est par ailleurs prévu mardi matin au Quartier suisse tandis que la célébration des vêpres dans la soirée sera présidée cette année par Mgr Jean-Marie Lovey, évêque de Sion.

Le 6 mai, la journée commencera par une messe solennelle célébrée par le cardinal-secrétaire d’État Pietro Parolin dans la basilique Saint-Pierre. En début de soirée, les nouvelles recrues prêteront serment sur le drapeau de la Garde en présence de nombreux représentants de la Curie romaine et du corps diplomatique. La cérémonie se déroulera dans la cour Saint-Damase du Palais apostolique avec la participation d’une délégation officielle du Canton du Valais qui célèbre cette années le bicentenaire de sa fondation. L’abbaye de Saint-Maurice, située dans ce canton, célèbre quant à elle les 1 500 ans de sa fondation. Le pape François sera représenté par le substitut de la Secrétairerie d’État, Mgr Angelo Becciu.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]