Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 06 mars |
Sainte Colette de Corbie
home iconActualités
line break icon

Djihad : 104 Français sont morts dans les rangs de l’État islamique

© Al Furqan

Philippe Oswald - Publié le 03/05/15

La barre symbolique de la centaine de djihadistes de nationalité française tués en Syrie et en Irak vient d’être franchie, selon les services antiterroristes.

Ils tuent, torturent, égorgent mais meurent aussi au combat ou dans une attaque suicide – telle l’attaque du 24 avril à un poste-frontière de Touraibil entre l’Irak et la Jordanie qui a fait quatre morts côté irakien, et où ont péri, du côté des assaillants, un Français et deux autres francophones, un Sénégalais et un Belge. ​(Le Monde). Certains djihadistes finissent aussi exécutés par ceux qu’ils ont rejoints sous prétexte d’une quelconque défaillance ou accusés d’espionnage.

Selon le dernier décompte communiqué samedi à l’AFP par les services français de renseignement et de lutte antiterroriste, le taux de mortalité parmi les djihadistes français serait particulièrement élevé : 104 morts sur les quelque  800 ressortissants français partis « faire le djihad » en Syrie et en Irak (450 y sont encore et 260 ont quitté la zone). « En ajoutant ceux qui ont émis le souhait de se rendre sur place ou ceux qui sont en route, 1 600 personnes environ sont impliquées dans les filières djihadistes » (Le JDD). « Selon les derniers chiffres, quelque 125 procédures antiterroristes en lien avec la Syrie sont ouvertes en France. Sur les 166 personnes mises en examen, 113 sont en détention provisoire » (L’Express).

Deux adolescents parmi les morts

Parmi eux, on compte deux adolescents de 12 et 14 ans qui étaient partis il y a deux ans avec leur mère, une musulmane radicalisée originaire de la région de Toulouse. Tous deux étaient apparus dans des vidéos de propagande du prétendu État islamique. Deux autres frères, majeurs eux, sont originaires de Trappes, dans les Yvelines, ville qui fait par ailleurs la une de l’actualité en raison de la fusillade qui vient de coûter la vie à un adolescent. Mais le record funèbre est détenu par la petite ville de Lunel, dans l’Hérault, qui compte à présent sept décédés parmi la vingtaine de ses jeunes partis se battre en Syrie et en Irak (Aleteia).

Tags:
État islamiqueFrance
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
2
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
3
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
4
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
5
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – François en Irak : avec le vaccin de l’espéranc...
6
Guillaume et Dorota Andrieu
Marzena Devoud
« Notre challenge ? Faire découvrir aux fiancés que l’on do...
7
Ziggurat of Ur
Caroline Becker
Irak : la visite du Pape, véritable pèlerinage en Terre sainte
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement