Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 05 décembre |
Saint Gérald
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un puissant réseau islamiste démantelé en Italie

Italian policemen stand guard near the Vatican on January 8, 2015 in Rome.

AFP PHOTO / ANDREAS SOLARO

Italian policemen stand guard near the Vatican on January 8, 2015 in Rome. Italy called a meeting of its &quot;anti-terrorism&quot; committee yesterday to examine possible threats following an attack on the offices of French satirical newspaper Charlie Hebdo that killed 12 people. The Strategic Anti-terrorism Analysis Committee, &quot;made up of experts in anti-terrorism from the police force and intelligence services, will closely examine the terrorist threat in light of the grave attack,&quot; the interior ministry said in a statement. AFP PHOTO / ANDREAS SOLARO<br /> <br /> <br /> &nbsp;

La rédaction d'Aleteia - publié le 24/04/15

Le Vatican est-il menacé ? Un réseau islamiste, largement financé et lourdement armé, vient d’être démantelé en Sardaigne.

La police italienne a annoncé vendredi 24 avril le démantèlement d’un réseau islamiste en Sardaigne. Selon Mauro Mura, procureur de Cagliari, ce réseau suspecté d’avoir préparé un attentat contre le Vatican disposait « d’armes en abondance » et « de nombreux affiliés prêts à perpétrer des actes terroristes au Pakistan et en Afghanistan, avant de se replier ensuite en Italie ». Il comprendrait notamment deux anciens gardes du corps d’Oussama Ben Laden et aurait comme chef un imam du mouvement Tabligh Eddawa, « les porteurs du message », implanté dans le Nord de l’Italie.

Pour l’instant, « nous n’avons pas de preuve, mais nous avons une forte suspicion », a également souligné Mario Carta, des services de lutte contre le terrorisme italiens. Ce sont des écoutes téléphoniques qui auraient permis d’entendre les suspects interpellés parler du « djihad en Italie ». Les mandats d’arrêt lancés à leur rencontre précisent qu’ils sont accusés d’appartenance à « une organisation aux activités criminelles transnationales, s’inspirant d’Al-Qaïda et d’autres organisations radicales prônant la lutte armée contre l’Occident et l’insurrection contre l’actuel gouvernement du Pakistan ».

Au total, 20 mandats d’arrêt auraient été délivrés et neuf arrestations effectuées. Selon le procureur Mauro Mura, le réseau aurait eu le projet de commettre un attentat à la bombe au Vatican en mars 2010. D’après la presse italienne, certains des hommes interpellés seraient par ailleurs impliqués dans l’attentat à la bombe sur le marché de Peshawar, au Pakistan, qui avait fait 100 victimes en 2009. Dans un communiqué de la salle de presse du Vatican, le père Lombardi estime qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer : « Selon les informations dévoilées, cette idée remonte à 2010 et n’a pas eu de suites. Ce n’est donc pas un projet actuel, ni une cause d’inquiétude actuelle ».

Le Pape ne se soucie pas d’être menacé

Et s’il s’avérait que la vie du Saint-Père soit effectivement menacée, le pape François ne s’en soucie pas, comme il l’avait confié l’an passé à un prêtre argentin lors d’une rencontre privée. « Quand j’ai dit au Pape : "Faites attention, on peut vous tuer", celui-ci a reconnu qu’il était menacé et a ajouté : "C’est la meilleure chose qui puisse m’arriver. Et à vous aussi !" », avait expliqué le père Juan Carlos Molina, responsable du Secrétariat pour la prévention de l’abus des drogues et le trafic de la drogue (Sedronar) de l’État argentin. De son côté, l’ambassadeur d’Irak près le Saint-Siège, Habeeb Al Sadr, avait affirmé en septembre 2014 que le Pape constituait une cible prioritaire pour les militants de l’État islamique. Pour autant, en janvier dernier, le père Lombardi avait démenti toute menace d’attentat : « Contrairement à ce qui a été rapporté par certains médias, le Saint-Siège n’a reçu aucune mise en garde de la part des services de sécurité d’autres États », avait-il alors affirmé. 

Tags:
TerrorismeVatican
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement