Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une religieuse octogénaire assassinée en Afrique du Sud

© GovernmentZA - flickr
Partager

Une religieuse de 87 ans a été retrouvée morte et violentée dans sa chambre en Afrique du Sud. Elle aurait été assassinée dans la nuit de samedi à dimanche.

Selon la presse nationale sud-africaine, une religieuse autrichienne âgée de 87 ans a été retrouvé morte, vraisemblablement assassinée. Le meurtre a eu lieu dans la ville de Ixopo, dans la province de KwaZulu-Natal. La sœur, du nom de Stefani Tiefenbacher, faisait partie des Sœurs missionnaires du Précieux-Sang. Cela faisait plus de 60 ans qu’elle vivait en Afrique.

Un véritable acharnement

Le corps sans vie de la religieuse a été retrouvé dimanche matin par une autre sœur, dans sa cellule au sein de la mission du Sacré-Cœur. Selon les premières informations données par la police, l’octogénaire aurait été victime d’un véritable déchaînement de violence : selon les indices recueillis, elle aurait été bâillonnée et ligotée et plusieurs objets semblent avoir disparu. Elle serait finalement morte étouffée. Tulani Zwane, porte-parole de la police locale n’exclut pas non plus qu’elle ait été victime de sévices sexuels. Le représentant de la police locale a informé que les tueurs étaient activement recherchés depuis lundi. 

Toute la communauté est en état de choc depuis dimanche. Tout le monde se souvient très bien de la gentillesse de la victime ainsi que de son amour pour les enfants pour qui elle a consacré toute sa vie. Le directeur de la mission, le père Benno Maier, lui avait rendu visite en octobre : « Elle a enseigné et montré la bonté de Dieu par sa nature même »,a-t-il confié aux journalistes. L’année dernière, rien que sur le continent africain, quatre autres religieuses ont été tuées, dont trois Italiennes au Burundi.

 
Légende photo : Un pélerinage organisé en 2012  à Ixopo, dans la ville où vivait la religieuse autrichienne.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]