Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un ancien bras droit de Saddam Hussein, cerveau de l’État islamique

© U.S Armed forces
Partager

Selon des documents retrouvés à son domicile, Samir al-Khlifawi, un ancien proche de Saddam Hussein, l'ex-dictateur irakien, serait à l'origine de l'ascension fulgurante de l'EI, préparée depuis des années.

Depuis quelques années, son nom résonne comme celui par qui l’horreur a été imaginée. Abou Bakr al-Baghdadi, présenté comme le chef de l’organisation terroriste État islamique, est aussi celui qui avait pensé le projet des attentats du 11 septembre. Sanguinaire, rusé, le djihadiste, autoproclamé calife, a imaginé et redessiné la carte du Moyen-Orient pour imposer un « califat » dans la région.

Pourtant, à en croire la découverte récente de documents, cette entreprise meurtrière serait guidée par un autre homme, qui agit dans l’ombre : Samir al-Khlifawi, plus connu sous son nom de guerre, Haji Bakr. L’homme a été tué en Syrie par les combattants rebelles en janvier 2014. Dans une enquête intitulée « Des dossiers secrets révèlent la structure de l’État islamique », l’hebdomadaire allemand Der Spiegel assure avoir eu accès à 31 pages de cartes, de listes et de programmes en vue de la création d’un califat en Syrie et dans sa région. Ces documents ont, semble-t-il, été retrouvés dans une cachette chez Haji Bakr, un ancien officier de renseignement de l’armée de l’air de Saddam Hussein, l’ex-dictateur irakien, à Tal Rifaat, au nord d’Alep en Syrie. Lire la suite sur Atlantico

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]