Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 27 novembre |
Fête de la Vierge Marie en son icône du signe
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Le grand cimetière de la Méditerranée

Immigrants in Lampedusa – fr

© HO / MARINA MILITARE ITALIANA / AFP

Charles Vaugirard - Cahiers Libres - publié le 22/04/15

Sur les Cahiers Libres, Charles Vaugirard revient sur la tragédie qui a coûté la vie à plus de 700 migrants en mer Méditerranée le week-end dernier.

700 morts. Dimanche dernier, le Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations Unies (HCR) a annoncé un bilan de près de 700 morts pour le naufrage d’un chalutier chargé de migrants au large de Lampedusa. La « pire hécatombe jamais vue en Méditerranée », selon le HCR.

Ce jour est un jour de pleurs, comme le 4 octobre 2013 où le pape François dénonçait à Assise la « mondialisation de l’indifférence » face à un autre naufrage devant Lampedusa.

Lampedusa demeure cette île symbole d’une des grandes tragédies contemporaines : la misère des pays du Sud qui pousse sa population à traverser la mer vers les pays du Nord sur de trop frêles esquifs…

Depuis trop longtemps des migrants meurent en Méditerranée. Mais qu’est-ce qui peut pousser autant de gens à prendre des risques aussi grands pour venir en Europe ?

La profonde misère, la violence des conflits, des persécutions sont les principaux responsables. Mais que faire devant cela ? Il est difficile de donner une réponse tant le problème semble insoluble : l’Italie a déployé des navires militaires pour venir en aide aux naufragés, c’est positif, mais il y a encore des noyés. Et peut-on faire davantage ? Lire la suite sur les Cahiers Libres

Tags:
Migrant
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement