Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Aurélie, victime du terroriste qui ciblait des églises

© Raymond Truy / Ville_De_Caudry
Partager

L'islamiste interpellé à Paris le 19 avril muni d’un arsenal de guerre est impliqué dans le meurtre d’une jeune femme. Il préparait des attentats contre des églises.

C’est une information révélée par RTL. Un islamiste radical de nationalité algérienne, fiché par les services antiterroristes de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a été arrêté à Paris, dimanche 19 avril, alors qu’il se préparait à commettre des attentats contre des églises. Les enquêteurs ont retrouvé son ADN dans la voiture d’Aurélie Châtelain, la malheureuse jeune femme, professeur de fitness, retrouvée abattue de trois balles à Villejuif (Val-de-Marne) le matin même. « L’analyse balistique démontre également son implication dans le meurtre », précise RTL. « Les enquêteurs pensent qu’il a cherché à lui voler sa voiture avant de commettre un possible attentat. »

Une jeune mère de famille

Ainsi se trouve élucidé l’assassinat de cette jeune maman d’une petite fille de 5 ans, venue en stage dans la région parisienne depuis le Nord de la France, qui semblait de prime abord totalement incompréhensible. Les circonstances de l’arrestation de son meurtrier défient elles aussi l’imagination : blessé – sans doute par lui-même au cours de l’attaque de la voiture Scénic d’Aurélie Châtelain (Le Monde) ce qui signifierait qu’elle s’est défendue –, il avait fait appel au Samu pour être soigné.

C’est en suivant les traces de son sang sur le sol que les policiers enquêtant sur place ont retrouvé sa voiture et découvert l’arsenal qu’elle contenait : un gyrophare, un fusil mitrailleur Kalachnikov et deux pistolets automatiques. Pendant ce temps, l’identité du blessé avait déclenché une série d’alarmes au sein des plus hautes autorités policières et judiciaires. Perquisitionnant à son domicile, les enquêteurs ont mis la main sur trois Kalachnikov supplémentaires, quatre gilets tactiques et pare-balles, d’autres gyrophares et des brassards siglés « police »…

« Un attentat imminent contre une ou deux églises »

Selon le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, « une documentation fournie a également été découverte établissant sans ambiguïté que l’individu projetait la commission imminente d’un attentat vraisemblablement contre une ou deux églises » (France 3).

Si l’attentat a miraculeusement été déjoué sans doute grâce à la résistance d’Aurélie Châtelain, celle-ci est la 18victime du terrorisme islamiste en France depuis le début de l’année.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]