Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconÉglise
line break icon

Pape François : un chrétien ne doit pas chercher à accumuler des richesses pour lui-même

vatican.va

Radio Vatican - Publié le 15/04/15

Lors de son homélie à Sainte-Marthe hier, François a tracé les grandes lignes de ce que devrait vivre les chrétiens entre eux et avec ceux qui les entourent.

François souligne en outre que les chrétiens ne doivent pas accumuler les richesses, mais les mettre plutôt à disposition des plus nécessiteux, à l’image de la première communauté chrétienne guidée par les apôtres, dont la vie est décrite dans la première lecture du jour, tirée du livre des Actes des Apôtres.

Harmonie et bien commun

Il existe deux signes de « renaissance d’une communauté ». Le premier de ces signes est l’harmonie. « La communauté de ceux qui renaissent dans l’Esprit a la grâce de l’unité, de l’harmonie. Le seul à pouvoir nous donner cette harmonie est l’Esprit Saint, Lui qui fait l’harmonie entre le Père et le Fils. Le deuxième signe, c’est le bien commun. "Aucun d’entre eux n’était dans l’indigence, et personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre." Tout était mis au service de la communauté. Oui, il y avait quelques riches, mais ils étaient au service de la communauté. Ce sont là les deux signes d’une communauté qui vit dans l’Esprit. »

Le don de la patience

C’est là un « passage curieux », observe le Pape, parce qu’immédiatement après, « commencent les problèmes » au sein même de la communauté, avec l’entrée en scène d’Ananie et de son épouse Saphira, qui cherchent à « escroquer la communauté ». Ensuite, il y a les persécutions que Jésus avait annoncées. C’est la dernière béatitude : « Heureux êtes-vous si on vous insulte, et si on vous persécute à cause de moi… Réjouissez-vous ! » (Matthieu, 5).

Dans la première communauté née de l’Esprit Saint, rappelle le Pape, il y a donc la pauvreté, le bien commun, mais également les problèmes, à l’intérieur comme à l’extérieur. À l’intérieur, avec « ce couple d’affairistes, et à l’extérieur, les persécutions ». Pierre exhorte cependant la communauté à ne pas s’étonner de ces persécutions, car elles sont comme « le feu qui purifie l’or ». Et la communauté née de l’Esprit est purifiée, justement, « au milieu des difficultés, des persécutions ». Il y a donc un troisième signe propre à la communauté née de nouveau : « la patience dans les épreuves : supporter les problèmes, les difficultés, supporter les médisances, les calomnies, supporter la douleur » de perdre un être cher.

Ne pas accumuler les richesses

La communauté chrétienne, affirme encore François « montre qu’elle est née de l’Esprit, quand elle cherche l’harmonie », et non la division, « quand elle cherche la pauvreté », et « non l’accumulation des richesses pour soi, car les richesses sont là pour être mises au service de tous », quand elle ne s’emporte pas devant les difficultés, mais se montre patiente, comme Jésus.

« En cette deuxième semaine du temps pascal, il serait bien que nous réfléchissions à nos communautés, qu’elles soient diocésaines, paroissiales, familiales ou autres, et que nous demandions la grâce de l’harmonie, de l’unité harmonieuse, qui est don de l’Esprit Saint, la grâce de la pauvreté, non de la misère, mais de la pauvreté : ce que je possède, je dois bien le gérer pour le bien commun et avec générosité, et la grâce de la patience. »

« Que le seigneur, conclut le Pape, nous fasse comprendre à tous que nous ne sommes pas les seuls à avoir reçu cette grâce du Baptême de renaître dans l’Esprit, mais qu’elle a été reçue également par toutes nos communautés. »

Tags:
homeliesPape Françoispauvrete
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement