Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconActualités
line break icon

Le Premier ministre irakien à la Maison Blanche

DR

Arthur Herlin - Publié le 14/04/15

Pour sa première visite à la Maison Blanche en tant que Premier ministre, Haïder al-Abadi vient solliciter l'aide militaire des États-Unis pour venir à bout du groupe État islamique.

Près d’un tiers du territoire irakien est encore sous occupation de l’organisation État islamique (EI). Afin de poursuivre les efforts de reconquête, il est prévu que Premier ministre irakien demande pour plusieurs milliards de dollars de drones et autres armes américaines. Barack Obama devrait se montrer réceptif à cette demande, car il voit en Daesh une menace grandissante pour les intérêts qu’il défend. 

Les milices chiites en question

En revanche, la participation de l’Iran aux hostilités est perçue d’un mauvais œil et pourrait venir un freiner les négociations. Les États-Unis souhaiteraient même convaincre le Premier ministre irakien d’éloigner les milices chiites, soutenues par l’Iran, du champ de bataille. Ces factions armées par Téhéran ont pourtant aidé à libérer de nombreuses zones, mais certaines ont été accusées d’actes de barbarie. Récemment, après la libération de Tikrit, les chiites auraient été forcés de quitter la ville après avoir commis des pillagesSeuls ceux sous le contrôle du gouvernement central seraient autorisés à prendre part à la suite de la bataille a indiqué le Pentagone, bien qu’ils aient également perpetré des actes de terreurDilemme pour le gouvernement irakien qui est à court de forces conventionnelles et a besoin de toutes les milices disponibles pour renforcer ses troupes.

Poursuivre la coopération

Le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, a déclaré lundi que « l’objectif [était] de continuer la coopération de toute évidence profonde qui existe déjà entre les États-Unis et l’Irak ». Les forces américaines mènent actuellement des frappes aériennes quotidiennes contre des objectifs de l’EI à travers l’Irak et ont livré 100 millions de cartouches de munitions, 1 700 missiles Hellfire et d’autres équipements à l’Irak. « L’élan de l’EI en Irak a pris fin, et dans de nombreux endroits s’est même inversé », s’est félicité Joe Biden, le vice-président des États-Unis.

Tags:
États-UnisIrakVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement