Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 07 mars |
Saintes Perpétue et Félicité
home iconÉglise
line break icon

Croire ou ne pas croire en Dieu

Public Domain

Jacques Gauthier - Le blogue de Jacques Gauthier - Publié le 12/04/15

La foi et l’amour sont les moyens par excellence pour connaître Dieu. Ils relèvent de l’expérience, de la prière, d’un désir de plénitude.

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu conscience de la réalité de Dieu. Je ne peux pas faire fi de cette expérience qui est le fondement de ma vie : il y a quelqu’un plutôt que rien. Le fait de croire en Lui me rend heureux. Si Dieu ne sert à rien, par contre, cela change tout. Certes, il est possible de vivre une vie pleine et heureuse sans Dieu. Chaque personne a ses raisons de croire en Lui ou pas, et nul besoin de tourner le croyant ou l’incroyant en dérision pour justifier sa position.

Un acte de foi et d’amour

Pascal parle de la foi comme d’un pari. Nous ne pouvons pas posséder Dieu comme si nous L’avions dans notre poche, encore moins L’enfermer dans une boîte. Il nous échappe sans cesse au foyer de notre conscience, mais son élan de vie crée du sens. Lorsqu’on dit qu’on croit en Dieu, il importe de toujours spécifier à quel Dieu on se réfère, de quel livre sacré on s’inspire et, surtout, comment on l’interprète. Le dialogue avec les autres sera fécond si on connaît bien sa tradition et si on reconnaît qu’on ne sait pas tout de Dieu.

La foi et l’amour sont les moyens par excellence pour connaître Dieu. Ils relèvent de l’expérience, de la prière, d’un désir de plénitude. On connaît Dieu surtout en reconnaissant humblement qu’on ne sait pas grand-chose de son mystère, tant notre raison est limitée. La foi elle-même est en quête d’intelligence, d’où l’importance de la théologie.

Dieu est discret et secret, comme l’amour et la vie. Ce Dieu voilé que la science approche et que la parole balbutie, ce Dieu caché révélé par le Christ mort et ressuscité, plusieurs de nos contemporains le cherchent. Il n’existe qu’en se donnant, qu’en se répandant, qu’en étant Miséricorde, comme Jésus l’a montré pour Thomas qui demandait à Le voir pour croire. On touche Dieu par la foi et par l’amour, en se faisant proche de ceux et celles avec qui nous vivons. Lire la suite sur le blogue de Jacques Gauthier

Tags:
DieuFoi
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
2
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – En Irak, François dénonce « le terrorisme qui a...
3
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur
4
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
5
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
6
Ziggurat of Ur
Caroline Becker
Irak : la visite du Pape, véritable pèlerinage en Terre sainte
7
Guillaume et Dorota Andrieu
Marzena Devoud
« Notre challenge ? Faire découvrir aux fiancés que l’on do...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement