Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Népal : La violence, première cause de mortalité des femmes

Nepalese prayer flags – fr

Nick Kenrick--CC

Fides / OPM - publié le 11/04/15

Les discriminations envers les femmes se poursuivent au Népal, malgré les engagements pris au plan international.

Environ 23 millions de Népalais, soit 85% de la population totale, vivent dans les zones rurales et de ceux-ci, 7,4 millions sont des femmes en âge fertile. Nombre d’entre elles n’ont reçu aucune instruction, le taux d’alphabétisation féminine étant en effet de 57,4% contre 75% pour les hommes.

Bien que le Népal ait signé différents traités internationaux en faveur de l’égalité des sexes, bien des promesses demeurent lettre morte. L’un des traités signés est la Convention sur l’élimination de toute forme de discrimination à l’encontre des femmes, par ailleurs ratifiée en 1991. Au Népal, la violence entre les sexes est la principale cause de mort parmi les femmes de 19 à 44 ans, devant la guerre, le cancer et les accidents de la route.

Victimes de la prostitution forcée

L’organisation Hackatón contre la violence sur les femmes, née à Katmandu en 2013, signale que 22% des femmes de 15 à 49 ans subissent des violences physiques au moins une fois, 43% sont harcelées sur leur lieu de travail et de 5 à 12 000 font l’objet du trafic d’êtres humains chaque année. Environ 75% de ces dernières ont moins de 18 ans et la majeure partie d’entre elles est vendue en vue de la prostitution forcée.

Selon l’OMS, le taux de mortalité maternelle au Népal est de 190 morts pour 100 000 nés vivants. Seules 15% des femmes ont accès aux centres sanitaires. Bien que les données de l’Organisation internationale du travail indiquent que l’implication des femmes sur le marché du travail au Népal est supérieure à celle des pays du sud de l’Asie, elles demeurent cependant toujours soumises aux travaux domestiques en sus de leur travail institutionnel.

Tags:
Femmesnepal
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement