Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 19 octobre |
Saint Isaac Jogues
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Népal : La violence, première cause de mortalité des femmes

Nick Kenrick--CC

Fides / OPM - Publié le 11/04/15

Les discriminations envers les femmes se poursuivent au Népal, malgré les engagements pris au plan international.

Environ 23 millions de Népalais, soit 85% de la population totale, vivent dans les zones rurales et de ceux-ci, 7,4 millions sont des femmes en âge fertile. Nombre d’entre elles n’ont reçu aucune instruction, le taux d’alphabétisation féminine étant en effet de 57,4% contre 75% pour les hommes.

Bien que le Népal ait signé différents traités internationaux en faveur de l’égalité des sexes, bien des promesses demeurent lettre morte. L’un des traités signés est la Convention sur l’élimination de toute forme de discrimination à l’encontre des femmes, par ailleurs ratifiée en 1991. Au Népal, la violence entre les sexes est la principale cause de mort parmi les femmes de 19 à 44 ans, devant la guerre, le cancer et les accidents de la route.

Victimes de la prostitution forcée

L’organisation Hackatón contre la violence sur les femmes, née à Katmandu en 2013, signale que 22% des femmes de 15 à 49 ans subissent des violences physiques au moins une fois, 43% sont harcelées sur leur lieu de travail et de 5 à 12 000 font l’objet du trafic d’êtres humains chaque année. Environ 75% de ces dernières ont moins de 18 ans et la majeure partie d’entre elles est vendue en vue de la prostitution forcée.

Selon l’OMS, le taux de mortalité maternelle au Népal est de 190 morts pour 100 000 nés vivants. Seules 15% des femmes ont accès aux centres sanitaires. Bien que les données de l’Organisation internationale du travail indiquent que l’implication des femmes sur le marché du travail au Népal est supérieure à celle des pays du sud de l’Asie, elles demeurent cependant toujours soumises aux travaux domestiques en sus de leur travail institutionnel.

Tags:
femmesnepal
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
2
Mathilde de Robien
Les questions à se poser pour savoir si on aime vraiment
3
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
4
Agnès Pinard Legry
Le miracle qui va faire de Jean Paul Ier un bienheureux
5
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
6
Pope Francis - speech
I.Media
Le pape François plaide pour l’inculturation de l’Évangile
7
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement