Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 30 juillet |
Sainte Juliette
home iconActualités
line break icon

Tuerie au Kenya : « L’Église se sentait de plus en plus menacée »

AP

AED - Publié le 08/04/15

Une semaine après le terrible massacre contre les chrétiens perpétré dans l’université de Garissa, Marc Fromager, directeur de l’AED, apporte son éclairage sur la situation kenyane.

Comment expliquer cet attentat dans un pays à 80% chrétien ?
Marc Fromager : Comme souvent, cette attaque résulte de la conjonction de plusieurs éléments, en l’occurrence ici de trois choses : un environnement géopolitique instable avec la proximité de cette zone de non-droit que constitue la Somalie ; une stratégie de chaos  qui se fonde sur l’exacerbation des tensions religieuses ; un groupe radical prêt à commettre un carnage pour enflammer ce terrain explosif.

Qui sont les islamistes somaliens shebab ? Que revendiquent-ils ?
M.F. : Apparus à la faveur de la décomposition de la Somalie, les Shebab sont au départ des milices de type mafieux qui contrôlent une partie du territoire et les trafics en tous genres qui se multiplient naturellement dans des zones de non-droit gangrenées par la violence. Leur militance islamiste radicale s’est surajoutée sur cette base infectée.

À travers cette attaque, leur objectif est double : à court terme punir le Kenya qui intervient militairement en Somalie, mais à long terme s’approprier le Nord-Est du pays. Cette lutte autonomiste s’appuie sur un déroulé rationnel : répandre la terreur, instaurer le chaos, chasser les populations insoumises et finir par exercer le contrôle effectif de la zone. Lire la suite sur le site de l’AED

Tags:
kenyashebab
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement