Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 28 janvier |
Saint Thomas d'Aquin
home iconActualités
line break icon

La coordination des chrétiens d’Orient attaque la RATP en justice

Paul Malo / Aleteia

RATP christians erbil

Judikael Hirel - Publié le 04/04/15

Aberrant : malgré les réactions, la RATP s’en tient à sa décision de ne pas faire figurer la mention « au bénéfice des chrétiens d’Orient » sur une affiche de concert du groupe Les Prêtres dans le métro parisien.

Patrick Karam, président de l’association de la Coordination des chrétiens d’Orient (CHREDO), a annoncé vendredi avoir saisi en référé le tribunal de grande instance de Paris afin de contraindre la RATP et Métrobus à permettre de faire figurer sur les affiches du groupe la mention censurée. L’audience aurait lieu mercredi prochain.

Des excuses successives

Après avoir dans un premier temps informé par mail Mgr Di Falco que cette mention avait été interdite pour des raisons des respect de la laïcité, la RATP et sa régie publicitaire Métrobus avaient dans un second temps invoqué le « principe de neutralité du service public » dans « le contexte d’un conflit armé à l’étranger ». « En aucun cas, les chrétiens d’Orient ne prennent part à un quelconque conflit armé, et en aucun cas, leurs revendications ne se heurtent à un principe quelconque du droit. Ils sont les victimes d’exactions graves de forces armées en Irak et en Syrie », souligne la CHREDO dans un communiqué. L’association de défense des chrétiens d’Orient parle d’une « atteinte à la liberté du commerce et à la liberté d’expression dans le cadre d’un soutien aux chrétiens d’Orient ».

Un certain « intégrisme laïc »

Depuis l’annonce sur Twitter et Facebook de cette interdiction par Mgr Di Falco, l’émotion est allée crescendo, et Aleteia a relayé les réactions, notamment de l’abbé Grosjean et du blogueur Koz. De nombreux élus réagissent face à cette forme d’« intégrisme laïc ». Valérie Pécresse (UMP), présidente du groupe d’études sur les chrétiens d’Orient de l’Assemblée nationale, a interpellé Ségolène Royal en tant que tutelle de la RATP. De même, Laurent Lafon, maire de Vincennes et président du groupe UDI au Conseil régional, a interpellé Jean-Paul Huchon (PS), président du Conseil régional francilien et, en tant que tel,  président du Stif. La RATP, pour l’instant, s’en tient à son communiqué et à son silence complices.

Tags:
Chrétiens d'Orientratp
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Tzachi Lang, Israel Antiquities Authority
John Burger
Une pierre portant l'inscription "Christ, né de de Marie" retrouv...
2
jeunesse et covid
Jeanne Larghero
Face au coronavirus, jouer la sécurité ou tenter le risque ?
3
Domitille Farret d'Astiès
Faustine et Bérénice partent à pied vers Jérusalem sans un sou en...
4
WEB2-Rene-Regalado-diocese-of-malaybalay.jpg
Agnès Pinard Legry
Philippines : le père René Regalado abattu de plusieurs balles da...
5
Xavier Patier
Séparatisme: "On vise la mosquée radicale et l’obus tombe sur l’é...
6
étudiante
Marzena Devoud
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés
7
Domitille Farret d'Astiès
Partir en mission en Inde, la formidable aventure de la famille C...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement