Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 octobre |
Saint Quentin
home iconAu quotidien
line break icon

Des vaccins bel et bien à l'origine de la mort de deux bébés

© FotoRita

Arthur Herlin - Publié le 03/04/15

L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) est formelle : c'est bien le vaccin contre la gastro-entérite qui est à l'origine de la mort de deux nourrissons, confirmant une information du Canard enchaîné.

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) l’a confirmé au Parisien : le Rotarix (GlaxoSmithKline/GSK) et le RotaTeq (Sanofi Pasteur MSD) ont provoqué une obstruction intestinale chez deux nourrissons décédés en 2012 et 2014. Prescrits pour des nouveau-nés âgés de 6 semaines et 6 mois, ces deux vaccins sont autorisés depuis 2006. Ces dernières semaines, la vaccination contre la gastro-entérite des nourrissons était encore recommandée par le Haut Conseil de la santé publique.

Un nombre « préoccupant » d’effets indésirables

Pourtant, un bilan remis fin 2014 à l’ANSM pointe le nombre « préoccupant » d’effets indésirables : 508 cas ont été relevés, dont 201 considérés comme « graves ». Des courriers sont partis aujourd’hui à l’adresse de 160 000 professionnels de santé, afin qu’ils « sensibilisent les familles sur ces signes survenant dans le mois suivant la vaccination », précise l’agence médicamentale.
Un million de doses ont à ce jour été vendues. Un bénéfice non-négligeable pour les sociétés pharmaceutiques.
En effet, le prix des deux doses du vaccin Rotarix en France s’élève à 180 euros, et à plus de 230 euros pour les trois doses du Rotateq. Environ 10% des bébés sont vaccinés en France, ce qui représenterait, de 2006 à 2014, pas moins de 491 000 nourrissons concernés.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
bébéVatican
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
NICE
Agnès Pinard Legry
Qui sont les trois victimes de l'attentat de ...
MEDJUGORJE
I.Media
L'ancien accompagnateur spirituel des voyants...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement