Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconActualités
line break icon

Nigeria : Feux d’églises pour les élections

© STRINGER / AFP

Soldiers stand guard on the side of a church which was targeted by a suicide attacker who detonated a car filled with explosives, in Kaduna, Nigeria, on October 28, 2012. The suicide bombing sparked fierce reprisals that saw a Christian mob burn a man alive in day of a bloody of violence that left at least 10 people dead and 145 wounded. Christian youths took to the streets of the northern city of Kaduna with machetes and sticks after the blast, targeting those they believed to be Muslims as anger again boiled over due to repeated church bombings in recent months. AFP PHOTO / STRINGER

Sylvain Dorient - Publié le 02/04/15

Le groupe terroriste Boko Haram a fait parler de lui à l’occasion des présidentielles nigérianes. La minorité chrétienne du Nord du pays en est la première victime.

Les élections présidentielles au Nigeria ont mené Muhammadu Buhari à la victoire, ce mardi 31 mars 2015. Le candidat musulman l’a emporté d’une courte tête sur son opposant chrétien, le président sortant Goodluck Jonathan. Ce dernier a immédiatement reconnu la victoire de son adversaire, mais le scrutin a été ponctué, en particulier dans le Nord du pays, d’attaques des adeptes de Boko Haram. Cette nouvelle vague de violence, qui a fait tout de même 60 morts, serait cependant bien inférieure à celle qui avait suivi l’élection de Goodluck Jonathan en 2011 : on dénombrait alors 800 personnes tuées et près de 350 églises brûlées !

« Les Nigérians détestent Boko Haram »

Le cardinal nigérian John Onaiyekan décrit à Radio Vatican une situation dramatique pour la minorité chrétienne du Nord : « Les gens ne peuvent pas rentrer dans leurs foyers car beaucoup ont été détruits, mais surtout ils ne se sentent pas en sécurité ». Le prélat ne s’inquiète pas en revanche de voir un musulman diriger le pays. Il est persuadé que celui-ci aura autant à cœur de combattre les extrémistes musulmans que son prédécesseur : « Tous les Nigérians – musulmans et chrétiens – sont unis dans leur désir de bouter les extrémistes hors du pays », assure-t-il. Une statistique établie par le Pew Research Center confirme que 82% des Nigérians ont une opinion « défavorable » de Boko Haram et 79% « très défavorable ». De fait, la première action du président Buhari a été de « déclarer la guerre à Boko Haram », mercredi 1er avril.

Buhari aux neuf vies

La démocratie n’est pas la tasse de thé de Buhari. Il a systématiquement contesté les résultats des trois élections présidentielles précédentes qu’il a perdues (2003, 2007 et 2011). Le nouveau dirigeant a participé au coup d’État de juillet 1966 dirigé par le lieutenant-colonel Murtala Muhammed, avant de mener son propre putsch en décembre 1983… et d’être à son tour renversé par un coup d’État en 1985 ! Malgré ce passé tumultueux, il a la réputation de combattre la corruption, ce qui explique en grande partie sa popularité actuelle.

Les chrétiens, qui représentent la moitié des 170 millions de Nigérians, ont pourtant de bonnes raisons de se méfier de leur nouveau président. Si, lors de la campagne 2015, ce dernier s’est prononcé en faveur de la liberté religieuse, il apportait en 2011 son soutien à l’application de la charia : « Je continuerai de soutenir totalement la charia qui déferle sur tout le Nigeria. […] Si Dieu le veut, nous ne nous arrêterons pas avant d’obtenir la mise en œuvre totale de la charia dans le pays » (Vanguard).

Tags:
boko haramnigeria
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
4
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
7
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement