Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Irak : le Cardinal Filoni au chevet d’« une église de martyrs »

20161202_122923-qaraqosh-am

Qaraqosh, Irak, décembre 2016 © Alexandre Meyer

Qaraqosh, Irak, décembre 2016 © Alexandre Meyer

Sylvain Dorient - publié le 01/04/15

Le cardinal Filoni est envoyé par le pape François en Irak pour signifier, à l’occasion de la Semaine Sainte, le soutien du Saint-Siège aux chrétiens persécutés.

Le cardinal Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, avait déjà été l’envoyé personnel du pape François en 2014 en Irak. Il revient en Irak confirmer aux chrétiens dans la tourmente le soutien et les prières de l’Église romaine… Et il apporte dans ses valises des gâteaux en forme de colombes, typiques des traditions culinaires de Pâques en Italie !

Interrogé par Radio Vatican, Mgr Shelmon Warduni, évêque auxiliaire des Chaldéens à Bagdad et président de Caritas, décrit une population dont les conditions devie ne se sont pas améliorées depuis les jours terribles de l’attaque éclair de l’autoproclamé État islamique, en juin 2014. À Ankawa, Erbil et dans les environs. Bon nombre sont réfugiés dans des immeubles en construction. Ils ne possèdent que ce qu’ils ont pu emporter dans leur fuite précipitée et demandent encore et toujours au cardinal Filoni : « Père, quand pourrons-nous rentrer chez nous ? ».

« Des fanatiques ignorants »

Les chrétiens, comme tous ceux qui ne partagent pas la doctrine de Daesh, sont systématiquement persécutés. Celles et ceux qui ont fui ont préféré leur foi à leurs maisons : ils refusent de se convertir et d’appartenir à l’État islamique. Les martyrs ne manquent pas dans le monde, assure le cardinal Filoni, mais l’Église chaldéenne tout entière est martyre ! Il reste si peu de Chaldéens en Irak, et pourtant ils s’en remettent à la Providence de Dieu : « Dieu, nous Te préférons à tout ! ». Les chrétiens que Mgr Filoni a rencontrés ont le sentiment clair que l’on cherche à les faire disparaître du Moyen-Orient. Ils voient leurs monuments et leur culture ruinés par des « barbares » qui n’ont ni conscience, ni culture… « ni rien ». Face à la menace de groupes terroristes armés et financés, ils ont le sentiment d’être isolés.

Pâques en Irak

Dans ce contexte, le soutien du Saint-Siège leur est particulièrement précieux. Le Pape fait beaucoup pour eux, spirituellement et concrètement. François n’oublie pas les familles chrétiennes ainsi que tous ceux qui doivent quitter leurs maisons. C’est en partie grâce à son action que le drame des Chaldéens est connu. Malgré tout, fidèles à leur foi, les Chaldéens préparent Pâques. Le dimanche des Rameaux a été vécu dans une grande ferveur : « Les églises étaient pleines de croyants, d’enfants. Nous avons une grande confiance et un grand espoir qui nous aideront à vivre les célébrations de Pâques ».

Tags:
Chrétiens en IrakSemaine sainte
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement