Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Chili : Le Vatican ne reviendra pas sur la nomination contestée d’un évêque

@Aleteia/Jeffrey Bruno
Partager

Malgré les pressions exercées sur le pape François, celui a confirmé Mgr Juan de la Cruz Barros Madrid en tant que nouvel évêque d’Osorno.

Le Vatican n’a pas l’intention de revenir sur la nomination d’un évêque contesté au Chili, malgré les pressions exercées sur le pape François. C’est ce qu’a indiqué ce mardi le Bureau de presse du Saint-Siège. Son vice-directeur, le père Ciro Benedettini, a expliqué que la récente nomination de Mgr Juan de la Cruz Barros Madrid comme évêque d’Osorno au Chili avait été précédée d’un examen attentif de sa candidature de la part de la Congrégation pour les évêques. Celle-ci n’a trouvé aucune raison objective pour s’opposer à cette nomination. Le Saint-Père a quant à lui disposé de tous les éléments du dossier. 

Accusé d’avoir couvert un prêtre pédophile

Le nouvel évêque d’Osorno a été accusé, par ses détracteurs, de ne pas avoir dénoncé, quand il était séminariste, les agissements pédophiles d’un curé de paroisse. Une des victimes, un journaliste, soutient qu’il était au courant. Sa nomination a donc ensuite été fortement contestée. Le 21 mars, de violents incidents ont eu lieu lors de sa messe d’installation. Des centaines de manifestants ont perturbé la célébration à tel point que le nouvel évêque n’a pas pu traverser la nef de sa cathédrale, tandis que l’homélie et la communion ont dû être supprimées. Des lettres ont été adressées au pape François pour lui demander de revenir sur sa décision.

« Aucune raison objective de s’opposer à cette nomination »

Il y a quelques jours, dans une interview, un archevêque chilien, Mgr Chomali, avait affirmé à son retour de Rome que le Souverain Pontife avait eu connaissance d’un document de cinq pages avec des informations détaillées sur tous les antécédents du nouvel évêque, et qu’il n’avait trouvé aucune raison objective de s’opposer à cette nomination. La documentation lui avait été remise par l’intermédiaire de la nonciature à Santiago et de l’ambassade du Chili près le Saint-Siège. Personne, toutefois, n’avait imaginé que son installation aurait donné lieu à des incidents aussi violents. Mgr Chomali a rappelé qu’un catholique pouvait certes exprimer ses divergences face à une nomination papale, mais qu’il devait respecter la liturgie et la dignité du rite.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]