Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconActualités
line break icon

Nigeria : Plus d’un million de réfugiés au Tchad

© REINNIER KAZE / AFP

CAMEROON-NIGERIA-UNREST Nigerian refugees wait on November 12, 2014 in a stadium in Mora, in the extreme north-west of Cameroon, hoping to be taken into the only refugee camp in the region. Many Nigerians have taken refuge in the area, terrified of raids by the Islamists of Boko Haram. AFP photo: Reinnier Kazé

Philippe Oswald - Publié le 30/03/15

Alors que les Nigérians retiennent leur souffle en attendant le résultat des élections présidentielles, d’autres n’ont pour préoccupation que leur survie après avoir fui Boko Haram.

Les Nigérians ont voté en masse et généralement dans le calme pendant le week-end. Ils attendent à présent le résultat d’une présidentielle très disputée entre le président sortant Goodluck Jonathan, 57 ans, un chrétien, du People’s Democratic Party (PDP) au pouvoir, et son rival Muhammadu Buhari, 72 ans, un musulman, candidat du Congrès progressiste (APC) rassemblant une large partie de l’opposition.

69 millions d’électeurs 

Quelque 69 millions d’électeurs – sur 173 millions d’habitants – ont voté pour élire, outre le président, les 109 sénateurs et les 360 députés du pays le plus peuplé d’Afrique, premier producteur de pétrole et première puissance économique du continent, mais gangréné par la corruption et la violence.

Après s’être félicité que le scrutin ait respecté « les principes continentaux des élections démocratiques », l’Union africaine a appelé ce lundi « toutes les parties à avoir recours aux moyens légaux existants au cas où il y aurait contestation des résultats » (lors de la précédente présidentielle en 2011, près d’un millier de personnes avaient été tuées…) (TV5monde).

Fait notable : malgré des raids sanglants dans plusieurs localités situées dans l’État de Borno et celui, voisin, de Yobe (au nord du pays), Boko Haram n’est pas parvenu à perturber véritablement les élections comme la secte islamique l’avait annoncé. C’est sans doute un signe de l’affaiblissement de ce groupe terroriste face aux contre-offensives des armées tchadienne et nigériane. Cette dernière a notamment effectué des frappes aériennes et lancé une opération terrestre hier dimanche contre les insurgés assiégeant la ville de Bauchi. Mais c’est aussi que « rien de ce qui concerne Boko Haram n’a plus ces jours-ci d’impact sur l’opinion nigériane hors des zones touchées par l’insurrection. Le pays est tout entier emporté par la bataille politique et le résultat de l’élection, bien plus que par les mouvements de ses soldats dans le lointain Nord-Est » (Le Monde).

Réfugiés dans la région du lac Tchad

Il en va tout différemment pour les malheureuses populations victimes de ces violences sans fin. Ces élections ont encore été endeuillées par la mort de sept personnes dans des attaques contre des bureaux de vote dans l’État de Gombe. Ces attentats avaient été précédés par les décapitations de 23 personnes, vendredi, dans l’État de Borno. Ces horreurs répétées « ont provoqué le départ de près d’un million de Nigérians ces derniers mois, rapporte Radio Vatican. Environ 15 000 d’entre eux se sont établis au Tchad voisin, dans la région du Lac, dans des camps, ou bien répartis sur les îles du lac ». Ils manquent de tout, témoigne Roland Ndoyom, le représentant de Caritas Tchad, sur les ondes de Radio Vatican. Les conditions sanitaires, l’approvisionnement en eau potable et l’alimentation sont une urgence vitale.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement