Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 28 juillet |
Saint Samson
home iconActualités
line break icon

Vian Dakhil, la voix des Yezidi, bloquée à l’aéroport en venant témoigner au Parlement européen

Sylvain Dorient - Publié le 27/03/15

Ces femmes yézidies n’ont pas pu se rendre en Belgique, où leur témoignage était pourtant attendu, du fait d'un simple raté administratif.

Elles devaient se rendre jeudi 25 mars au Parlement européen à Bruxelles (Belgique) pour témoigner du drame irakien, mais elles n’ont finalement pas reçu les visas qui devaient leur être délivrés par les autorités belges. Bloquées à l’aéroport d’Istanbul, elles ont dû retourner à Erbil, dans le Kurdistan irakien. Ce raté, incompréhensible, suscite la colère du président allemand du Parlement, Martin Schulz. D’autant plus que l’une d’entre elles, Vian Dakhil, s’est fait connaître l’été dernier par son appel repris sur , dans lequel elle dénonçait un génocide à l’encontre de sa communauté. Vian Dakhil est la seule représentante yézidie à l’Assemblée irakienne, et son appel avait alors pris une ampleur internationale, contribuant à l’intervention des forces américaines. Le fait qu’il ait pu être entendu au Parlement irakien et non au Parlement européen aggrave évidemment la portée de cet incompréhensible refus de visa.

« Un incident absolument scandaleux »

L’élu allemand dénonce dans un entretien accordé au quotidien La Libre Belgique un événement qui « donne une image révoltante de la Belgique auprès des institutions européennes ». La conférence, organisée par le Britannique David Campbell, président de la Commission chargée des relations avec l’Irak, a été annulée. Les quatre femmes avaient décollé d’Erbil pour Istanbul, et ont dû faire marche arrière faute des visas promis. Après « une partie de ping-pong entre les Affaires étrangères et l’Intérieur », selon une source anonyme, les quatre femmes sont rentrées au Kurdistan.

Une procédure d’exception pour les personnalités ?

Georges Dallemagne, député belge du Centre démocrate humaniste, dénonce « une humiliation supplémentaire à l’égard des victimes de ces crimes atroces qui ont subi viols, esclavage et exactions en tous genres ». Il plaide pour qu’à l’avenir les personnalités invitées par le Parlement européen fassent l’objet de procédures d’entrée spécifiques. Cela pourrait effectivement empêcher que des personnalités restent ainsi bloquées, suite à des manquements administratifs, mais cela ne changerait rien au sort des milliers d’exilés qui connaissent des situations semblables.

Si cet événement agaçant a un mérite, c’est celui de mettre en lumière des problèmes administratifs qui rendent la situation de certains exilés ubuesque. Il arrive par exemple que des visas promis soient bloqués au dernier moment, alors que ceux qui tentent de fuir leur pays se sont ruinés pour obtenir un billet d’avion. Plus fréquemment encore, des promesses d’accueil ne sont jamais tenues, mettant des familles entières dans des situations infernales, où elles attendent sans comprendre pour quelles raisons, sans savoir si elles doivent envisager de s’installer où elles se trouvent ou si elles pourront trouver une situation stable, à l’étranger, le lendemain.

Tags:
Irakkurdesyezidis
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
4
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
5
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
6
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
7
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement