Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 30 octobre |
Bienheureuse Bienvenue Bojani
home iconÉglise
line break icon

Une chapelle bretonne en vente sur Le Bon Coin

Le Bon Coin

Sylvain Dorient - Publié le 25/03/15

Une chapelle de Pontivy dans le Morbihan est proposée à la vente. Les défenseurs du patrimoine religieux s'insurgent.

Les Filles de Jésus de Kermaria ont décidé de passer par cette véritable agence immobilière 2.0 qu’est devenu Le Bon Coin pour vendre leur chapelle de 130 m², d’après une information du site Ar Gedour mag. Eflamm Caouissin, l’auteur de l’article, dénonce une décision peu compatible avec la vocation apostolique de la congrégation : « Cette chapelle, se trouvant dans une enceinte d’école, peut très bien rayonner pour les générations futures. Vendre un édifice religieux pour en faire un commerce ou une habitation, on fait mieux dans le genre missionnaire ».

Peut-elle être sauvée ?

Eflamm Caouissin explique faire « son possible » pour éviter la vente de cette chapelle qui pourrait connaître une autre destinée :« Nous proposons que les religieuses cèdent la chapelle pour un euro symbolique à l’Œuvre Saint-Joseph, créée par Philippe Abjean, ou à d’autres structures qui travaillent à conserver la vocation spirituelle de ces édifices religieux et à en faire des tremplins de nouvelle évangélisation ». L’animateur du site, d’ailleurs en relation avec M. Abjean, critique une décision de vente prise discrètement, selon lui. « Comme il s’agit d’une chapelle privée, les sœurs n’avaient pas d’obligation légale d’en faire part à la hiérarchie, et le clergé local a appris cette vente via mon article ! ».

Grande braderie

Cette nouvelle vente, encore en suspens, intervient dans un contexte de fermetures, ventes voire destructions à répétition d’édifices religieux chrétiens en France. À Rouen, la ville pourrait vendre les églises Saint-Paul et Saint-Nicaise, révèle Paris Normandie. Quant à L’Est Républicain, il nous apprend que l’église Notre-Dame de Belfort sera bientôt démolie. L’évêque du diocèse, Monseigneur Claude Schockert, semble résigné : « Nous avons dû nous rendre à l’évidence que nous n’avions plus besoin d’autant de grands édifices religieux ». Une solution pour mettre un terme à cette hémorragie ? Avoir à nouveau besoin d’édifices religieux ! Autrement dit, retrouver le chemin de la messe… 

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
chapellePatrimoine
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement