Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 08 mars |
Saint Jean de Dieu
home iconActualités
line break icon

L’Église au chevet du Soudan du Sud

ANDREI PUNGOVSCHI

Arthur Herlin - Publié le 14/03/15

Avec l'intensification de la guerre civile au Soudan du Sud et la souffrance qui frappe les civils, l'Église continue d'exhorter les belligérants à déposer les armes.

Aucun accord de paix n’a encore été trouvé entre les deux factions au sein du parti au pouvoir au Soudan du Sud, le SPLM (mouvement de libération du peuple soudanais). Seule l’option militaire semble prévaloir. « Ce n’est un mystère pour personne qu’une bonne partie du budget de l’État est destinée à financer l’effort de guerre, affirme une source anonyme à l’agence Fides, à payer les militaires et les milices qui leur sont associées, à acheter de nouvelles armes qui continuent à arriver dans le pays, malgré l’embargo imposé par les Nations
unies. »
 Laquelle ajoute : « À moins qu’une aide extérieure n’atteigne les rebelles, ils semblent destinés à la défaite ». La guerre n’en sera pas finie pour autant, dans certaines régions où l’ethnie Nuer est présente, le conflit pourrait se prolonger sous forme de guérilla.

« Vous courez à votre propre perte »

L’Église, très présente dans le pays, a réagi par la voix de ses évêques au Soudan du Sud : « Nous disons à tous ceux qui sont impliqués de quelque façon que ce soit : si vous continuez les combats, vous courrez à votre propre perte et à celle de votre pays ! ». Les évêques ont exhorté les dirigeants nationaux à « avoir le courage d’aller plus loin, laisser de côté les préjugés, sortir des sentiers battus politique, faire des concessions impensables et prendre des tous les risques pour apporter la paix. ».

Pau Vidal, jésuite catalan et architecte de profession, est très engagé au Soudan du Sud. Il confirme le tableau déplorable dressé par les spécialistes : « Il y a trop d’intérêts régionaux, et les deux leaders qui s’opposent sont sans scrupule et ne se préoccupent pas un instant de la population ».

En juillet 2011, le Soudan du Sud, à majorité chrétienne et animiste a proclamé son indépendance vis-à-vis de la République du Soudan, au nord, à majorité musulmane. Mais depuis environ un an, on assiste à des luttes fratricides entre différents clans de la rébellion ayant mené le pays à l’indépendance.

Tags:
soudan du sudVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Arthur Herlin
En Irak, le pape François bouscule les lignes
2
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur
3
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – Le pape François de retour à Rome
4
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
5
La rédaction d'Aleteia
Rencontre d’Ur : la belle prière des enfants d’Abraha...
6
NEWBORN
Mathilde de Robien
Dix prénoms féminins dérivés de Joseph
7
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement