Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconActualités
line break icon

Daesh et Boko Haram unis pour le pire

© AFP

Philippe Oswald - Publié le 13/03/15

L’Etat islamique vient d’accepter officiellement l’allégeance que lui a prêtée le chef de Boko Haram. A un moment où les deux organisations terroristes sont sur la défensive, l’une en Irak, l’autre au Nigéria.

« Nous vous annonçons la bonne nouvelle de l’expansion du califat à l’Afrique de l’ouest car le calife, que Dieu le préserve, a accepté l’allégeance de nos frères du groupe sunnite pour la prédication et le djihad ». Cette « bonne nouvelle » proclamée par Abou Mohamed al-Adnani, le porte-parole de l’organisation djihadiste Daesh dans un enregistrement audio diffusé ce jeudi 12 mars sur les réseaux sociaux, répond à la déclaration d’allégeance faite le 7 mars par Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram (Aleteia).
Abou Mohamed al-Adnani poursuit en demandant aux musulmans de « se rendre en Afrique de l’Ouest afin de rejoindre nos frères combattants sur place ».
« Les djihadistes de l’EI appellent depuis plusieurs mois les musulmans à se joindre à eux, et à prêter allégeance au calife Abou Bakr al-Baghdadi. Plusieurs groupes islamistes au Proche-Orient, en Afghanistan, au Pakistan et en Afrique du Nord lui ont déjà fait allégeance. » (Europe 1).

L’un et l’autre sont sous pression
Ces ralliements surviennent alors que l’EI subit la pression des forces irakiennes qui assiègent les djihadistes retranchés dans Tikrit (Aleteia) et des bombardements de la coalition sur l’ensemble du territoire conquis par le « califat » en Irak et en Syrie. « Le plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey, a ainsi récemment déclaré que "l’aspect militaire" de la campagne antijihadistes "se passait bien", et que le groupe Etat islamique était "sous pression dans presque chaque coin de l’Irak". » (RTL).
Situation similaire pour Boko Haram qui affronte une coalition de quatre pays dans la région du lac Tchad : outre l’armée nigériane, celles du Tchad, du Niger et du Cameroun. Même l’armée nigériane, très critiquée pour ses faiblesses, semble être enfin passée à l’attaque avec des résultats (Aleteia). Elle serait épaulée par plusieurs centaines de mercenaires, les uns sud-africains, les autres originaires de l’ex-Union soviétique (RFI).

Légende photo : le "calife" de l’Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi et le chef de Boko Haram Abubakar Shekau.







Tags:
boko haramÉtat islamique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement