Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 17 juin |
Saint Hervé
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Daesh et Boko Haram unis pour le pire

Abou Bakr al-Baghdadi and Abubakar Shekau – fr

© AFP

Philippe Oswald - publié le 13/03/15

L’Etat islamique vient d’accepter officiellement l’allégeance que lui a prêtée le chef de Boko Haram. A un moment où les deux organisations terroristes sont sur la défensive, l’une en Irak, l’autre au Nigéria.

« Nous vous annonçons la bonne nouvelle de l’expansion du califat à l’Afrique de l’ouest car le calife, que Dieu le préserve, a accepté l’allégeance de nos frères du groupe sunnite pour la prédication et le djihad ». Cette « bonne nouvelle » proclamée par Abou Mohamed al-Adnani, le porte-parole de l’organisation djihadiste Daesh dans un enregistrement audio diffusé ce jeudi 12 mars sur les réseaux sociaux, répond à la déclaration d’allégeance faite le 7 mars par Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram (Aleteia).
Abou Mohamed al-Adnani poursuit en demandant aux musulmans de « se rendre en Afrique de l’Ouest afin de rejoindre nos frères combattants sur place ».
« Les djihadistes de l’EI appellent depuis plusieurs mois les musulmans à se joindre à eux, et à prêter allégeance au calife Abou Bakr al-Baghdadi. Plusieurs groupes islamistes au Proche-Orient, en Afghanistan, au Pakistan et en Afrique du Nord lui ont déjà fait allégeance. » (Europe 1).

L’un et l’autre sont sous pression
Ces ralliements surviennent alors que l’EI subit la pression des forces irakiennes qui assiègent les djihadistes retranchés dans Tikrit (Aleteia) et des bombardements de la coalition sur l’ensemble du territoire conquis par le « califat » en Irak et en Syrie. « Le plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey, a ainsi récemment déclaré que "l’aspect militaire" de la campagne antijihadistes "se passait bien", et que le groupe Etat islamique était "sous pression dans presque chaque coin de l’Irak". » (RTL).
Situation similaire pour Boko Haram qui affronte une coalition de quatre pays dans la région du lac Tchad : outre l’armée nigériane, celles du Tchad, du Niger et du Cameroun. Même l’armée nigériane, très critiquée pour ses faiblesses, semble être enfin passée à l’attaque avec des résultats (Aleteia). Elle serait épaulée par plusieurs centaines de mercenaires, les uns sud-africains, les autres originaires de l’ex-Union soviétique (RFI).

Légende photo : le "calife" de l’Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi et le chef de Boko Haram Abubakar Shekau.







Tags:
État islamiqueTerrorisme
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement