Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 08 mai |
Saint Aimé Ronconi
home iconActualités
line break icon

État islamique : un proche de Merah commente l’exécution d’un « espion » par un enfant

Capture d'écran

Philippe Oswald - Publié le 11/03/15

Une vidéo en français de l’EI montre la mise à mort par un jeune garçon d’un Arabe israélien présenté comme un espion du Mossad. Le présentateur de cette vidéo serait le « demi-frère » de Merah.

Dans cette nouvelle vidéo d’une dizaine de minutes, la victime est vêtue de l’habituelle combinaison orange dont l’EI affuble ses condamnés. On voit son passeport israélien. Puis un jeune garçon « visiblement pas encore adolescent » (Le Monde), vêtu d’un treillis, tue le malheureux d’une balle dans la tête avant de tirer plusieurs balles sur son cadavre en criant : « Allah Akbar ».

Un proche de Merah, le « tueur au scooter »

Le commentateur s’exprime en français : il évoque le dernier attentat contre des juifs en France et profère des menaces contre Israël. Or, ce commentateur, dont on voit le visage (photo ci-dessus), ne serait autre que le « demi-frère » de Merah ! « Selon David Thomson, un journaliste de Radio France International (RFI), spécialiste des mouvances islamistes, cet homme n’est autre que Sabri Essid, un proche de Mohammed Merah, le "tueur au scooter" qui a abattu en mars 2012 sept personnes, militaires et juifs, à Toulouse et à Montauban. Ce trentenaire se présentait même comme le demi-frère de l’assassin. Son père avait en effet épousé religieusement la mère de Merah. Sabri Essid est aussi celui qui a organisé l’enterrement du "tueur au scooter", abattu dans l’apparemment où il s’était retranché lors d’un assaut du Raid » (La Dépêche).

La vidéo énumère ensuite une liste de noms accompagnés de photos d’hommes présentés comme étant des espions à la solde d’Israël, comme l’homme exécuté. Selon le père de la victime, un jeune homme de 19 ans nommé Muhammad Said Ismail Musallam, celui-ci n’était en rien un espion du Mossad (les services secrets israéliens) ou du Shin Bet (service de sécurité intérieure). Il aurait interrompu son service civil en Israël pour partir faire le djihad en Syrie en octobre dernier. Il aurait été exécuté parce qu’il aurait tenté de s’enfuir (Huffington Post).

« Une manière de compenser la défaite militaire »

La diffusion de cette nouvelle vidéo d’exécution répond sans doute, comme les précédentes, à une stratégie de défense : l’EI est confronté depuis neuf jours en Irak, autour de Tikrit, à la première grande offensive des forces gouvernementales irakiennes (Aleteia). « Selon Dalia Ghanem-Yazbeck, analyste au Carnegie Middle East Center, la "véritable force (de l’EI) est virtuelle, sur Internet, sur Youtube… À chaque revers militaire ou presque, (l’EI) sort une vidéo choc pour que l’on parle de lui. C’est une manière de compenser la défaite militaire par la propagande" » (Canoe.ca).

Tags:
État islamiqueIrakisrael
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement