Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 mai |
Sainte Madeleine-Sophie Barat
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

VIDÉO. Sites de rencontres : vous avez dit « légal » ?

Arthur Herlin - publié le 06/03/15

L'avocat et blogueur Erwan Le Morhedec, plus connu sous le nom de Koz Toujours, était sur le plateau de « Ce soir (ou jamais !) » samedi soir dernier sur France 3. Un passage béni.

Le débat du jour était consacré au règne de l’individualisme, intitulé
« Vers une société où l’on peut dénoncer, espionner et tromper sans risque ». Au cours d’une intervention, Erwan Le Morhedec a mis à bas une idée fausse mais pas moins tenace : le « droit » de tromper son époux ou épouse. 

Dans cet extrait, Frédéric Taddei enchaîne sur la question de l’infidélité dans le mariage et s’apprête à céder la parole à Erwan :
« Que je sache, l’infidélité est légale… » et nous de déplorer : « Mais c’est bien sûr, quelle ironie, tout est toléré aujourd’hui, quelle drôle d’époque. Que des droits, pas de devoirs ! ». C’était avant d’entendre la rectification de l’avocat de l’association des familles catholiques :
« Et bien non, déjà, l’infidélité n’est pas légale, vous avez une obligation de fidélité, c’est l’article 212 du Code civil : "Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours et assistance" ». De quoi méduser le présentateur et tous les téléspectateurs qui se pensaient dans une société ultra-permissive.

Les sites de rencontres ? un délit…

Mais le déboulonnage ne s’arrête pas là ; vient la question des sites de rencontres : a-t-on le droit de les consulter quand on est sous un contrat de mariage ? Une question que l’on est en mesure de se poser après l’apparition de sites en tout genre dont l’illustre Gleeden, dont la campagne a été écourtée grâce à la réaction de citoyens scandalisés. Découvrez plutôt l’intervention d’Erwan Le Morhedec : « L’année dernière, et la Cour de cassation et la cour d’appel de Paris ont jugé que le seul fait de fréquenter un site de rencontres quand vous êtes mariés est une faute qui permet l’allocation de dommages et intérêts ». Autrement dit, la campagne de Gleeden pourrait quasiment passer pour de l’incitation délictuelle…

Tags:
Vatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement