Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 juillet |
Saint Antoine-Marie Zaccaria
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

« Sous le Dôme », le documentaire qui inquiète la Chine

Under the Dome – fr

© Chai Jing

Sylvain Dorient - publié le 04/03/15

Ce film dénonce l’état de pollution de l’Empire du Milieu, ravagé par une croissance industrielle incontrôlée.

Le

film
de Chai Jing, journaliste vedette et maman, est d’abord promu par les médias officiels chinois. Le ministre de l’Environnement Chen Jining en personne l’a salué, et Le quotidien du peuple l’a même mis en ligne officiellement. Mais devant le succès extraordinaire que cette vidéo a rencontré, les autorités se sont crispées. Visionnée plus de 150 millions de fois en l’espace d’un week-end, elle a déclenché 370 millions de commentaires sur Weibo, le Twitter chinois. Aussi, lundi 2 mars, le Bureau de propagande tentait de freiner le phénomène : « Toutes les agences de tous les niveaux doivent se centrer sur l’Assemblée de cette semaine et promouvoir une atmosphère positive et ne doivent pas mettre en avant les sujets sensibles ».

« As-tu déjà vu les étoiles ? »

Dans son film, Chai Jing demande à une petite fille d’une ville minière du Shanxi : « As-tu déjà vu les étoiles ? ». « Non », répond l’enfant. À Pékin, les voitures doivent allumer leurs phares en plein jour pour percer le brouillard de pollution. Le documentaire n’attaque pas frontalement l’autorité centrale, mais dénonce le manque d’application des mesures écologiques sur le terrain, la corruption et la prégnance des intérêts économiques. La journaliste, bien connectée au pouvoir, a bénéficié d’appuis auprès de son ancien employeur, le principal réseau de télévision publique chinois. Il ne s’agit donc pas d’une « opposante » et sa dénonciation de la pollution en est d’autant plus corrosive. Le film s’achève sur un appel à « se lever » pour changer la situation, une injonction inhabituelle pour un pays aussi contrôlé !

Le combat d’une maman

Chai Jing a décidé de donner à sa carrière ce tour décisif et périlleux à la naissance à sa fille, en 2013. Celle-ci a été atteinte d’une tumeur bénigne, provoquée par la pollution. La maman décrit l’anxiété qu’elle vit au jour le jour. « Chaque matin au réveil, mon premier geste est de vérifier l’index de qualité de l’air sur mon téléphone. J’organise ma vie autour de ce chiffre, explique-t-elle. Je vois ce brouillard de pollution au travers des yeux de ma fille. »

Tags:
Chine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement