Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 13 juin |
Saint Antoine de Padoue
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Le café, une bonne habitude contre la sclérose en plaques ?

8aj-bvbv6kzoipkzhv0ar5rtagiyyfqahcgu7qf0xnvxpy8fr5jxxu9mqtg_g-us2ounuzzfoyolgym-eszsxm7sbqi.jpg

Arthur Herlin - publié le 02/03/15

Outre son effet excitant, le café est déjà réputé pour ses nombreuses vertus. Voici la dernière en date...

Plusieurs études récentes ont en effet démontré que la caféine avait une action anti-migraineuse et offrirait une protection contre la maladie de Parkinson ou encore le diabète… Et ce n’est pas fini !

Le docteur Ellen Mowry, de l’université de Baltimore (États-Unis), a révélé, lors du 67e congrès annuel de l’Académie américaine de neurologie, que le café lutterait contre l’apparition de la sclérose en plaques (SEP), une maladie complexe du système nerveux central.

À l’origine de cette conclusion, deux études antérieures, analysant la protection du cerveau générée par l’ingestion régulière de café. L’une a été menée par des chercheurs suédois sur une période de 10 ans en s’appuyant sur la consommation de café de plus de
1 600 personnes atteintes de SEP et environ 2 800 cobayes en bonne santé. L’autre étude, américaine cette fois, impliquait
1 159 personnes atteintes et 1 172 saines.
L’âge, le sexe, l’indice de masse corporelle et les habitudes d’exposition au soleil ont été également pris en compte dans l’observation.

Au moins 4 tasses de café pour se renforcer

Les résultats sont étonnants : après avoir combiné les deux études, l’équipe du docteur Mowry a observé que les personnes buvant au moins quatre tasses de café par jour diminuaient de 1,5 les possibilités de développer la SEP que les autres. L’étude suédoise précise quant à elle qu’une telle consommation de café offrirait une meilleure protection à la SEP au delà de cinq ans. Tous ces effets seraient dus à la molécule de caféine qui « possède des propriétés neuroprotectrices et semble supprimer la production de cytokines pro-inflammatoires » selon les chercheurs.

Environ 80 000 personnes sont touchées par la sclérose en plaques en France, en majorité des jeunes adultes et des femmes. Il s’agit même de la première cause de handicap non traumatique chez les jeunes adultes.

Tags:
Vatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement