Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 04 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Cardinal Barbarin : « Jésus ne dit pas, Il dit… »

q49dgp3z3ao4ueef6r7ackoapdfhr9ue1x-i_ql8gqwnej3mjacz600cx1cykkasxrwunvbrkdnad5w1tshmag92ma_e.jpg

La rédaction d'Aleteia - publié le 02/03/15

Découvrez la méditation du cardinal Philippe Barbarin pour le Carême 2015, également parue dans le numéro de mars de la revue diocésaine Église à Lyon.

Une belle méditation du cardinal Albert Decourtray est restée dans les mémoires. Les attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris, les manifestations du dimanche 11, partout en France, les angoisses et les espoirs exprimés à la suite de ces journées si intenses, et encore tout récemment les tragiques événements des 14 et 15 février, me donnent envie de prolonger ce texte, si ce n’est pas une indélicatesse… ou un trop grand risque ! Ce peut être aussi une manière d’entrer en Carême et d’avancer vers les jours de la Passion.

Signe que cette page était inspirée, son introduction et sa conclusion n’ont nul besoin d’être modifiées :

« [Jésus] voit toujours en celui ou celle qu’Il rencontre un lieu d’espérance, une promesse vivante, un extraordinaire possible, un être appelé, par-delà ses limites, ses péchés, et parfois ses crimes, à un avenir tout neuf. Il Lui arrive même d’y discerner quelque merveille secrète dont la contemplation le plonge dans l’action de grâce ! »

Il ne dit pas : « Tout est pardonné ». Il dit : « Tout est accompli »
(Jn 19, 30).

Il ne dit même pas : « Tout est pardonnable ». Il dit : « Tout péché, tout blasphème, sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas pardonné » (Mt 12, 31).

Il ne rit pas de l’offense que l’on inflige aux autres ou à lui-même, Il dit : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lc 23, 37).

Il ne dit pas : « Tout est de la faute de l’autre ». Il dit : « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés »
(Lc 11, 4).

Il ne dit pas : « Nous sommes pris dans une spirale de violence ». Il dit :
« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (Mt 27,46), puis Il ajoute : « Père, en tes mains, je remets mon esprit » (Lc 23, 46).

Il ne crie pas : « Vengeance ! ». Il dit de pardonner « jusqu’à soixante-dix fois sept fois » (Mt 18, 22).

Il ne dit pas : « Notre riposte sera terrible ! ». Il dit : « Aimez vos ennemis (…) souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient » (Lc 6, 27-28).

Il ne dit pas : « Ils l’ont bien cherché ! ». Il dit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! »
(Lc 13, 2-3). Lire l’intégralité de cette méditation sur le site du diocèse de Lyon

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement