Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 04 août |
Saint Jean-Marie Vianney
home iconActualités
line break icon

Irak. L’État islamique saccage le musée de Mossoul

Capture d'écran

Philippe Oswald - Publié le 27/02/15

La rage destructrice des djihadistes s’est déchaînée pour détruire des œuvres inestimables dans le second musée de l’Irak.

Après les rapts, les viols et les égorgements mis en scène comme un spectacle, le saccage de la mémoire de l’humanité. Poursuivant leur défi lancé au monde entier, les islamistes du pseudo État islamique ont filmé le saccage du musée de Mossoul qui abritait des œuvres des périodes assyrienne et hellénistique. Ils ont diffusé une vidéo de leur « exploit » les montrant attaquant un taureau ailé à la masse ou encore un bas-relief au marteau-piqueur… « Musulmans, ces reliques que vous voyez derrière moi sont les idoles qui étaient vénérées à la place d’Allah il y a des siècles », explique le narrateur. « Le film de cinq minutes s’achève sur des destructions dans un autre site archéologique, qui pourrait être celui de Ninive, ancienne capitale de l’empire chrétien d’Assyrie » (Le Monde).

Comme les talibans…

La pratique n’est pas nouvelle : en mars 2001, les talibans avaient dynamité des statues géantes de Bouddha à Bamiyan, en Afghanistan. Il s’agit de faire table rase de tout ce qui ne porte pas la marque de l’islam en saccageant des trésors de l’humanité.

« Après la tragédie vécue par les populations de la région, ces destructions constituent une nouvelle étape dans la violence et l’horreur car c’est toute la mémoire de l’humanité qui est ainsi prise pour cible, dans cette région qui fut le berceau de la civilisation, de l’écriture et de l’histoire », déplore la direction du Louvre dans un communiqué (BFM TV). La directrice générale de l’Unesco a réclamé la convocation d’une réunion de crise du Conseil de sécurité de l’ONU. Les djihadistes ont investi Mossoul, deuxième ville d’Irak, en juin 2014. « Ils ont systématiquement pris pour cibles les minorités dans la ville et ses alentours, et détruit le patrimoine archéologique. (…) Début février, les jihadistes avaient ainsi déjà brûlé près de 2 000 livres et manuscrits et détruit des œuvres datant de plus de 7 000 ans » (Le Huffington Post).

Photo : Capture d’écran de la vidéo diffusée par les djihadistes.

Tags:
État islamiqueIrakmossoul
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : les processions mariales se tiendront-elles cett...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement