Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 23 mai |
Saint Didier de Vienne
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Syrie : 350 chrétiens capturés, 15 morts et plus de 5 000 déplacés

WEB-ISIS-Forgiveness-Flag-Via-Outreachposters-org.jpg – fr

via outreachmedia.org.au

Aide à l'Eglise en Détresse (AED) - publié le 26/02/15

Nouveau bilan transmis par l'Aide à l'Église en détresse (AED), après les attaques de Daesh, alors que 1 200 familles ont été déplacées.

Les chrétiens assyriens sont plus de 350 à avoir été capturés par le groupe État islamique dans le gouvernorat de Hassake au nord-est de la Syrie. Au moins 15 d’entre eux ont été tués. Nous publions ci-dessous les dernières nouvelles envoyées à l’AED le 26 février par l’archimandrite Youkhana, en contact avec la ville de Hassake.

« Voici les dernières mises à jour que j’ai apprises ce matin de notre contact à Hasseke : environ 15 jeunes Assyriens ont été martyrisés. Beaucoup d’entre eux se battaient pour défendre et protéger les villages et les familles. Les personnes capturées viennent des villages suivants :
Tel Shamiram : 51 familles (la moyenne est de 5 personnes par famille). Aucune des familles de ce village n’a réussi à s’enfuir. Il y a eu des échanges de coups de feu entre les combattants protégeant le village et le groupe terroriste EI. On pense qu’il y a des victimes et que de nombreux Assyriens ont été tués dans le village. Pas de nouvelles sur ces familles. Elles ont très probablement été capturées et transportées au mont Abdul Aziz, une région voisine contrôlée par l’EI.
Tel Jazira : 81 personnes
Tel Gouran : 21 personnes
Tel Feytha : 5 personnes
Qabir Shamiya : 3 personnes
Tel Hormizd : 12 combattants hommes et deux femmes. Il semblerait qu’une des femmes combattantes ait été décapitée et deux combattants hommes fusillés ; 13 autres combattants d’autres villages ont été capturés.

Les familles déplacées enregistrées jusqu’à hier soir étaient environ 800 à Hassake et 175 à Qamishly. Les chiffres doivent être mis à jour aujourd’hui et devraient atteindre 1 200 familles. À présent, toutes les familles assyriennes des 35 villages de Khabour ont fui vers Hasseke ou Qamishly. Le père Bakos de Tel Tamar était la dernière personne à quitter la ville pour Hasseke. Seuls restent les combattants qui protègent les abords de la ville aux côtés des soldats kurdes du PYD. Dans l’espoir que la région soit libérée et que les familles puissent y revenir.

Les personnes déplacées ont besoin de matelas, de couvertures, d’oreillers, de chauffage, de vêtements, de nourriture, d’hygiène, de soins de bébé et de médicaments.

Une nouvelle non confirmée d’une autre source : selon une source arabe du village sunnite de Bab Alfaraj, la mosquée du village a annoncé et a appelé la population à participer à un massacre des infidèles dans la montagne de Abdul Aziz ce vendredi.

Archimandrite E. Youkhana* »

* L’archimandrite Youkhana travaille pour soutenir les chrétiens persécutés dans la région auprès du CAPNI (Christian Aid Program Northern Iraq).

Tags:
Chrétiens d'OrientÉtat islamique
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement