Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 21 octobre |
Sainte Céline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Vietnam. Mort mystérieuse d’un haut cadre communiste

Eglises d'Asie

Eglises d'Asie - Publié le 25/02/15

Le décès de l’ancien gestionnaire communiste de Danang, troisième ville du Vietnam, alimente rumeurs et soupçons. Il était chargé de la lutte anti-corruption au sein du Parti.

« De mémoire d’homme, jamais, dans la ville de Danang, des obsèques n’avaient rassemblé une telle foule. » Telle est l’observation que l’on pouvait lire dans la presse officielle au lendemain des obsèques de l’ancien secrétaire communiste de la ville, Nguyên Ba Thanh. Celui-ci était surtout connu de la communauté catholique pour le rôle qu’il avait joué dans la destruction programmée de la petite paroisse de Côn Dâu. Mais le grand public et l’opinion internationale le connaissaient surtout comme le promoteur talentueux du développement de Danang et, plus encore, comme le responsable la toute-puissante commission « Nôi Chinh », chargée d’enquêter et de sanctionner, y compris par la peine capitale, les faits de corruption au sein de la nomenklatura.

« Un camarade de premier plan »

L’ancien responsable des destinées de la troisième plus grande ville du Vietnam, après une tentative infructueuse pour soigner une mystérieuse leucémie aux États-Unis, était revenu achever sa vie dans sa province natale. Dès l’annonce de sa mort, à l’âge de 62 ans, le 13 février 2015, une foule nombreuse s’était rassemblée auprès de son domicile particulier. Cette même foule a suivi le corbillard transportant la dépouille jusqu’au cimetière de son village natal où il a été inhumé, le 18 février dernier. La presse intérieure rapportait que la foule était sincèrement émue par le caractère dramatique de la disparition de l’ancien gestionnaire de la ville, mais aussi intriguée et déconcertée par les circonstances de sa mort.

Lors des cérémonies officielles, les plus hautes personnalités du Parti n’ont pas ménagé leurs éloges à l’égard de ce membre du Comité central : « Un camarade de premier plan, loyal, qui n’avait pas peur de s’exprimer, qui osait agir… ».

C’est surtout son activité au service du développement de la ville de Danang (que les Français appelaient Tourane) qui a été mis en valeur. C’est lui qui a fait de cette ville ce qu’elle est aujourd’hui, un modèle de réforme sociale et du développement industriel pour l’ensemble du pays. Afin de mettre en place de solides infrastructures, il a attiré de nombreux investissements de l’étranger et s’est acquis auprès des hommes d’affaires américains une flatteuse réputation d’habile gestionnaire.

Fossoyeur d’un village catholique

Cependant, cette réussite avait un revers. Elle ne s’est pas réalisée sans de graves injustices. Des affaires graves ont accompagné le développement de la ville du Centre-Vietnam. La très dramatique histoire de la disparition du village catholique de Côn Dâu en témoigne. Il s’agit d’une paroisse catholique fondée au XIXe siècle, formée de fidèles vivant et travaillant à l’ombre de leur église, dont la vie était rythmée par les prières du matin et du soir et l’eucharistie quotidienne. Le charme de ce village était perçu de tous, y compris les non-croyants. Pour des raisons religieuses, la paroisse a tenté de résister à un plan de développement destiné à la remplacer par une zone dite « écologique ». L’affrontement a été dramatique. Le maire de Danang a envoyé la police charger un cortège accompagnant une paroissienne défunte au cimetière. Un fidèle est mort des suites de violences policières. Plusieurs autres ont été emprisonnés. Une partie de la population s’est enfuie en Thaïlande. Les derniers habitants de la paroisse sont aujourd’hui sur le point d’être expulsés. Il est probable que l’histoire de cette malheureuse communauté catholique ne représente qu’une partie du prix qu’il a fallu payer pour mener à bien le développement industriel de la ville.

Chef de la redoutable commission anti-corruption

  • 1
  • 2
Tags:
communismevietnam
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
4
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
5
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
6
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement