Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 juillet |
Saint Ignace de Loyola
home iconActualités
line break icon

Syrie. Quelle est la situation des chrétiens sur place ?

DR / AED

carte syrie

Aide à l'Eglise en Détresse (AED) - Publié le 24/02/15

L’archimandrite Emanuel Youkhana, leader des chrétiens assyriens, a confié à l’Aide à l'Église en détresse (AED) plus de détails sur l’avancée de Daesh et la situation des chrétiens.

Une centaine de chrétiens assyriens du Nord-Est de la Syrie sont actuellement détenus par le groupe État islamique, qui a pris d’assaut plusieurs villages assyriens le 23 février au matin, provoquant l’exode de centaines de personnes vers Hasseke.

L’EI a attaqué les villages du Nord-Est de la Syrie, dans la région de Khabour, du gouvernorat de Hassake. L’archimandrite Emanuel Youkhana, leader des chrétiens assyriens et responsable du CAPNI (Christian Aid Program Northern Iraq) confiait ce matin à l’AED plus de détails sur l’avancée de Daesh et la situation des chrétiens sur place : « J’ai pu parler par téléphone à l’un des contacts de CAPNI à Hasseke qui préfère rester anonyme. Les combats ont commencé lundi très tôt le matin à 4 h du matin (heure syrienne) quand Daesh a ouvert un front de combat de 40 km de Tel Shamiram à Tel Hormizd (voir carte). Daesh a profité de l’engagement militaire du PYD (Parti démocratique de l’union kurde) sur d’autres fronts pour avancer. Particulièrement à la frontière irako-syrienne. C’est pourquoi il y a eu moins de résistance pour combattre les djihadistes ».

La situation des chrétiens est extrêmement difficile : «  Le nombre de ces familles n’est pas définitif mais plus de 600 ont réussi à fuir. La majorité a trouvé refuge à Hasseke où les gens sont hébergés dans l’église. Mgr Mar Aprem Athniel, que j’ai eu au téléphone, témoigne que l’église et la salle communautaire sont remplies de tous ces réfugiés ». D’autres sont à Qamishly. Malheureusement, explique l’archimandrite Youkhana, « plusieurs personnes ne sont pas parvenues à s’enfuir et ont été capturées par Daesh, selon notre source : 50 à Tel shamiran, 26 à Tel Gouran, 28 à Tell Jeziea et 14 jeunes (12 garçons et deux filles) qui défendaient Tel Hormiz. Daesh les a rassemblés puis a mis à part les femmes et les enfants ». L’archimandrite rajoute : « Connaissant les habitudes barbares et brutales de Daesh avec ses prisonniers, l’avenir de ces personnes est pour nous une grande source de préoccupation. Milad, un jeune homme de 17 ans, a été martyrisé ». Lire la suite sur le site de l’AED

Tags:
Chrétiens d'OrientÉtat islamiqueSyrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
5
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
6
SCROVEGNI
Agnès Pinard Legry
Les splendides fresques de Giotto désormais au patrimoine mondial...
7
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement