Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconActualités
line break icon

Afghanistan. Libération du jésuite indien enlevé il y a huit mois

Jesuit Refugee Services

Fides / OPM - Publié le 24/02/15

Le père Alexis Prem Kumar, jésuite indien enlevé en Afghanistan , a été libéré par ses ravisseurs huit mois après son enlèvement.

Le Service des jésuites pour les réfugiés (JRS) a exprimé « une immense gratitude au gouvernement indien » pour le rôle qu’il a joué dans le processus de libération, selon une note envoyée à Fides.
« Ces huit derniers mois ont été pour nos amis et confrères mais surtout pour les membres de la famille du père Prem Kumar, une longue période de terrible incertitude et d’épreuve. Nous sommes conscients des efforts faits à différents niveaux en vue de sa libération et nous sommes reconnaissants envers tous ceux qui ont prié, notamment les enfants de l’école dans laquelle le prêtre a été enlevé », a déclaré le père Peter Balleis SJ, Directeur du JRS.

Le père Prem Kumar est éprouvé psychologiquement mais en de bonnes conditions générales de santé. Le prêtre avait été enlevé le 2 juin de l’an dernier dans l’Ouest de l’Afghanistan, par un groupe d’hommes non identifiés alors qu’il se trouvait en visite dans une école du JRS destinée aux réfugiés rapatriés, à l’intérieur d’une colonie située à 34 km de la ville d’Herat. Le prêtre, âgé de 47 ans, originaire de l’État indien du Tamil Nadu, était sur le point de rentrer à Herat lorsqu’il a été arrêté et contraint à monter à bord d’un véhicule par des hommes armés.

Le JRS est présent en Afghanistan depuis 2005. Au cours des mois difficiles pendant lesquels le père Alexis Prem Kumar a été tenu en otage, le JRS a continué à mener ses projets éducatifs dans le pays. « Notre rôle en Afghanistan consiste à aider les évacués, en leur offrant une possibilité d’instruction et de formation professionnelle. Nous avons été aux côtés des Afghans bien avant l’enlèvement du père Alexis Prem Kumar et nous continuerons à les accompagner de toutes les manières possibles », a assuré le père Stan Fernandes, directeur régional du JRS pour l’Asie du Sud.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement